Pulpe de Baobab en poudre Agrandir l'image

Pulpe de Baobab en poudre

Neuf

Vente de pulpe de baobab en poudre, au poids, en sachet refermable. 

Au-delà de mon goût acidulé et légèrement sucré, il existe donc bon nombre de raisons d’acheter de la poudre de baobab.

Plus de détails

13 Produits en stock

3,90 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner 10 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 10 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Description de la pulpe de baobab en poudre :

     

    On cultive mon fruit sur un arbre sacré en Afrique appartenant à la famille des Bombacacées, à qui l’on prête bon nombre de surnoms tels que « arbre magique », « arbre de longévité », « arbre pharmacien » ou encore « arbre de la vie ». Il en impose par sa taille qui peut atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur.

    Et fait important à souligner, toutes les parties de cet arbre sont exploitées, des racines jusqu’aux feuilles, en passant par le tronc, l’écorce, la pulpe et bien sûr les graines.

    Je suis donc la pulpe du fruit du Baobab africain (nom scientifique Adansonia digitata) séchée naturellement puis réduite en poudre pour faciliter mon utilisation.

    Je possède un goût acidulé et légèrement sucré assez proche du pamplemousse dont les humains ne sont pas les seuls à s’octroyer les faveurs. Les singes en raffolent aussi et se prêtent donc très volontiers à la cueillette de ces fruits d’où mon surnom de « pain de singe ».

    Autre particularité me concernant, je suis le seul fruit sur la planète à sécher naturellement sur la branche pendant la période de maturation. On me récolte manuellement. Et pour accéder à ma pulpe blanche et farineuse, il faut casser les calebasses qui l’entourent. Ma pulpe est alors séparée des graines noires pour pouvoir l’écraser et la tamiser afin d’obtenir une poudre bien fine.

     

    La poudre de baobab est un produit naturel, puisque les baobabs poussent dans des conditions purement naturelles, sans l’intervention de produits chimiques et généralement éloignés de toute source de pollution. La pulpe de baobab est également sans gluten et sans lactose.

    Enfin, à l’heure où la question de l’épuisement des ressources naturelles de la planète, il faut savoir que le baobab est une ressource quasi inépuisable d’Afrique dont l’exploitation reste peu coûteuse. Elle est gérée par des organismes conscients de ces enjeux environnementaux. Un véritable trésor à l’état brut pour le continent africain, qui fait vivre de nombreuses familles au Sénégal lors de la récolte.

     

    Utilisation culinaire de la pulpe de baobab en poudre :

     

    Le goût acidulé et légèrement sucré de ma poudre de Baobab viendra parfumer toutes vos boissons : cocktails, thés, infusions, smoothies, chocolats, jus de fruits ou encore milkshake… Pas besoin de mettre la dose, 1 cuillère à café suffit bien souvent. Quoi de mieux pour obtenir des boissons énergisantes et vitaminées.

    Je suis mise à l’honneur dans bon nombre de bars à jus très tendance en ce moment en lieu et place du kale (choux vert), baies de goji et autres super aliments.

    Au petit déjeuner, ce super aliment peut aussi être mélangé à vos céréales ou muesli. De quoi vous apporter du peps pour la journée.

    Ma poudre peut aussi être facilement utilisée en pâtisserie. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit d’ajouter 1 cuillère à soupe de ma poudre à vos recettes sucrées comme par exemple vos crêpes, cookies, crèmes desserts, viennoiseries, crumbles, brioches et autres petites gourmandises.

    A l’instar de la cannelle, je me présente en véritable alternative au sucre. Avec moi, vous pourrez diminuer les quantités de sucre consommées.

    Je viendrais parfumer et apporter mon léger goût sucré à vos yaourts natures ou fromages blancs.

    Ma pulpe de Baobab en poudre est aussi employée dans la préparation d’une boisson sénégalaise à la fois rafraîchissante et énergétique que l’on appelle plus communément le Bouye.

    Recette d’un jus de Bouye fait maison : diluez 1 à 2 cuillères à café de poudre dans un grand verre d’eau fraiche ou de lait concentré.

    Si mon utilisation culinaire dans les recettes sucrées ne fait plus aucun doute, sachez que je peux aussi être employée dans la cuisine salée et notamment dans la préparation de sauce crémeuse pour accompagner du poisson avec la fraicheur de ma saveur acidulée.

     

    La petite histoire de la pulpe de baobab en poudre :

     

    Difficile de retracer mon histoire mais une chose est sûre, elle est véritablement ancrée dans la culture africaine. Il est d’ailleurs interdit de couper les baobabs. Ces arbres sont sacrés et dotés d’une très grande longévité pouvant atteindre les 2000 ans d’où leur surnom d’ « arbre de mille ans ».

    On le retrouve également sur l’emblème du Sénégal où il est accompagné de la représentation du fleuve Sénégal. Le baobab est un arbre à palabres aussi appelé calebassier du Sénégal, est dans bon nombre de villages, le lieu des réunions pour discuter politique et même écouter les conteurs, ou du moins il en est le symbole.

     

    Avec cet arbre rien ne se perd, toutes ses parties ont une utilisation :

    -          Avec la sève de Baobab, on fabrique du papier.

    -          Avec les graines de Baobab, on produit de l’huile alimentaire, on fabrique aussi des savons et une fois torréfiée on s’en sert même comme graines de café.

    -          Avec les feuilles de Baobab, on fait des infusions et des bouillies aromatiques employées un peu partout dans la cuisine.

    -          Avec l’écorce de Baobab, on obtient une fibre utilisée dans la confection de paniers, cordages et vêtements.

    -          Avec les jeunes pousses et les racines de Baobab, on obtient de parfaits petits légumes.

    -          Avec les calebasses séchées qui renferment la pulpe,on fabrique des maracas.

     

    Au-delà de mes origines africaines, la question de mon arrivée en Occident bien que certaine, reste difficile à dater. La première trace certaine de ma présence en Occident nous vient des récits du grand voyage de Tanger à la Mecque d’Ibn Battuta, un célèbre explorateur marocain du 14 -ème siècle. Il fit la découverte du baobab, cet arbre aux calebasses dans le bassin du Niger.

    J’ai continué ma route au fil des siècles. Du Caire aux îles du Cap Vert, bon nombre de scientifiques et botanistes se sont intéressés de près à ma composition. C’est d’ailleurs au botaniste français Michel Adanson employé par la Compagnie des Indes que je dois mon nom scientifique d’Adansonia.

    Heureusement pour moi et pour le peuple africain, les européens ont mis bien longtemps à comprendre que j’étais bien plus qu’un simple matériau pouvant servir à la construction ou à la combustion. Il faudra d’ailleurs attendre 2008 pour que les autorités de la communauté européenne autorisent la commercialisation de ma pulpe de baobab. Et depuis, je ne cesse d’attirer les convoitises notamment celles des grands fabricants de compléments alimentaires.

     

    Chiffres clés de la pulpe de baobab en poudre :  

    Elle est aussi une source de revenus durables pour de nombreux pays d’Afrique et notamment au Sénégal où selon les données d’associations locales elle ferait vivre plus d’une centaine de familles pendant la récolte.

     

     

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

6 autres produits dans la même catégorie :