Poivre noir de Voatsiperifery Agrandir l'image

Poivre noir de Voatsiperifery

Nouveau

Le poivre de Voatsiperifery est aussi appelé poivre sauvage de Madagascar. Son nom vient de "voa" qui se traduit par "fruit" et de "tsiperifery" qui est le nom de la plante qui pousse en lianes dans les forêts humides de l'île.

Plus de détails

10 Produits en stock

5,10 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner 13 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 13 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,26 €.


Basé sur 23 avis

Voir les avis
  • Je suis originaire de Madagascar, mon nom est assez compliqué et c’est pour cette raison que nombreux sont ceux qui préfèrent m’appeler le poivre sauvage de Madagascar ou le poivre des cimes, vous comprendrez pourquoi en continuant la lecture de cette fiche. À la différence du poivre de Madagascar, je pousse à l‘état sauvage en pleine forêt, et je ne suis donc pas issu d’une culture organisée.

     

    Présentation du poivre de Voatsiperifery

    Pour continuer sur la lancée des noms dont on m’a affublé, en latin je suis le piper borbonense, de la même famille que le piper nigrum dont font partie les poivres de Kampot et de Penja.

    Je pousse donc en pleine forêt au sud de l’île de Madagascar sur des lianes qui poussent elles-mêmes au sommet d’arbres qui font assez souvent plus d’une vingtaine de mètres de hauteur. Ceci explique mon surnom de poivre des cimes. Ma récolte est, vous l’aurez compris, très difficile et dangereuse, car il faut grimper en haut des arbres pour recueillir mes baies à la main. Certaines personnes, sans scrupule, préfèrent abattre directement les arbres qui me portent, ce qui fragilise l’écosystème en mettant en danger la faune et la flore dont ma propre existence. C’est ce que l’on appelle scier la branche sur laquelle on est assis.

    Je ressemble au Cubèbe le poivre à queue de Java, je suis juste plus petit, pas plus gros qu’une tête d’épingle, ma queue est plus longue et surtout nous n’avons pas du tout les mêmes saveurs.

     

    Histoire du poivre de Voatsiperifery

    Mon histoire en Europe, et dans le reste du monde en dehors de mon île, est très courte, à peine plus de dix ans, les difficultés liées à ma récolte y sont sans doute pour beaucoup. Aujourd’hui, j’ai fait une entrée fracassante dans les cuisines les plus réputées du monde.

     

    Les saveurs du poivre de Voatsiperifery

    Je suis une épice très rare, peu connue, même sur mon île. À la première inspiration, on me trouve une odeur de sous-bois et de terre, puis arrivent de légers parfums de fruits, d’agrumes et de fleurs qui pourraient rappeler le poivre du Sichuan. D’autres pensent que mon goût frais et piquant rappelle celui du poivre long de Java.

     

    L’utilisation du poivre de Voatsiperifery

    Je m’associe avec tout en cuisine même si j’ai une préférence pour les poissons blancs fins, les fruits de mer. Et côté viande, je suis plutôt porc et agneau que viande de bœuf.

    J’aime aussi sublimer les plats sucrés-salés ainsi que toutes les préparations à base de lait de coco.

    Côté dessert, j’aime les fraises et le chocolat.

    Un petit conseil, évitez, comme la majorité des poivres, de me cuire. Cela altère mes arômes et me rend amer, ce qui n’est pas, vous en conviendrez, ce qui est recherché.

    Voici une petite recette simple qui ravira vos papilles.

     

    Ingrédients pour 1 pot

    150 g de tige de rhubarbe épluchée

    150 g de fraises

    2 c à s de Maïzena

    2 c à s d’eau froide

    80 g de sucre

    ½ cuillérée à café de poivre de Voatsiperifery réduit en poudre

    Quelques gouttes d’extrait de vanille

     

    Préparation

    Coupez les tiges de rhubarbe en brunoise (en petits dés),

    Lavez, essuyer et couper les fraises toujours en brunoise,

    Posez la rhubarbe, les fraises, le poivre, l’extrait de vanille et le sucre dans une casserole et bien mélanger.

    Faites cuire à feu doux.

    Mélangez la maïzena avec l’eau.

    Lorsque les fruits sont juste cuits et le mélange bien juteux, ajouter la maïzena en mélangeant constamment.

    Faites cuire jusqu’à obtenir la consistance d’une crème pâtissière. Mettez en pot !

     

    Le saviez-vous ?

    Contrairement à ce que l’on peut lire, ici ou là, sur la toile, Pierre Poivre n’a pas donné son nom au poivre. Par contre, ce monsieur a bien quelque chose à voir avec les épices. C’est lui qui a mis fin au monopole des Hollandais sur les épices. En effet, il a dérobé pour le compte de la Compagnie française des Indes orientales des plants de muscadiers à Manille et des plants de girofliers à Timor. Il est parti ensuite les acclimater sur l’île Maurice.

     

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
4
4★
19
5★
9.6/10


Basé sur 23 avis

  • 4

    Très bon poivre tant avec des viandes que du poisson

  • 5

    satisfait. très belle découverte

  • 4

    J'apprécie ce poivre très fort et je le choisis en grains

  • 5

    Le meilleur poivre au monde !

  • 5

    notre prétéré

  • 5

    Le meilleur poivre noir du monde raffiné et pour autant pas agressif. Avec ce poivre votre voyage culinaire sera renforcé à l'infini.

  • 5

    excellent poivre avec ses notes florales.

  • 5

    Magnifique

  • 4

    beau produit

  • 5

    à gouter



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

26 autres produits dans la même catégorie :

Traçabilité