Poivre rouge des Bolovens Agrandir l'image

Poivre rouge des Bolovens

Nouveau

Vente de graines de poivre rouge des Bolovens au poids en sachet refermable. Je suis le poivre rouge des Bolovens, vous allez succomber à mes notes fraîches et gourmandes de cacao, d’agrumes et de menthe.

Plus de détails

10 Produits en stock

6,20 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner 17 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 17 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,34 €.


Basé sur 1 avis

Voir les avis
  • Description du poivre rouge des Bolovens

     

    Je suis un vrai poivre et comme les autres, je suis issu de la famille des Pipéracées. Moins célèbre que le poivre de Penja et que le poivre de Kampot rouge, j’ai pourtant tout autant de qualité que ces derniers pour ravir vos papilles gustatives.

    Mon parfum laisse entrevoir des notes de fruits rouges épicés laissant penser aux poivrons confits mêlés à une odeur de tabac blond. Une fois concassé, je dévoile des senteurs de résine, de menthol et de santal croisées à un parfum frais de citron vert.

    En bouche, mon goût est piquant, mais pas trop, légèrement acidulé et présente des arômes doux et sucrés. Les senteurs de fruits disparaissent pour laisser place à des arômes de cacao et de fève Tonka.

    Si vous appréciez mon goût authentique et envoûtant, laissez-vous tenter par différents aromates proposés par Épices du monde pour l’assaisonnement de vos préparations comme le poivre Timut, la baie verveine, ou encore le poivre de Chiloé.

     

    Utilisation culinaire du poivre rouge des Bolovens

     

    Je peux parfumer et assaisonner bon nombre de recettes allant de l’entrée jusqu’au dessert en passant par un simple apéritif dinatoire.

    En effet pour vos apéritifs dinatoires, j’apporte de la fraîcheur et de la gourmandise sur des toasts accompagnés de thon ou de saumon ou avec des préparations à base de chèvre frais et de ciboulette. Une belle manière de sublimer le palais de vos invités !

    Jassaisonne à merveille vos viandes rouges et vos volailles (côte de bœuf, agneau, cochon, etc.) cuisinées en grillade ou en marinade. Il en est de même pour certains de vos poissons comme vos maquereaux et vos sardines.

    Je me marie également parfaitement avec vos accompagnements notamment vos salades composées, vos poêlées de légumes, mais aussi vos légumineuses comme les pois chiches et les lentilles.

    En ce qui concerne vos desserts, nhésitez pas à me saupoudrer dans vos préparations à base de fruits comme vos smoothies, compotes et tartes. Dégustez-moi avec des pêches, des fraises, des framboises, mais aussi de l’ananas. Et pour les plus gourmands, essayez-moi dans un dessert au chocolat noir comme une crème ou une mousse.

    Pour profiter au mieux de mes arômes, veillez à m’ajouter en fin de cuisson dans vos plats ou bien au moment de servir. Vous pouvez pour cela me moudre ou me broyer à l’aide d’un moulin à poivre ou d’un pilon. Cependant, je suis également très bon lorsqu’on m’infuse quelques minutes dans une préparation. L’infusion me permet de développer des notes plus fruitées de fruits rouges, légèrement épicées proche de la cannelle, le tout associé à des arômes anisés. Attention cependant à ne pas me laisser infuser trop longtemps, car mes arômes se retrouveraient totalement modifiés.

    Comme tous les autres poivres et épices, pour que je conserve mes saveurs, on me range dans un pot ou une boîte hermétique que l’on place à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

     

    La petite histoire du poivre rouge des Bolovens

     

    Ma récolte traditionnelle débute en mars lorsque jarrive à pleine maturité, je suis alors rouge. Je pousse sur la liane grimpante tropicale Piper nigrum L. On me cueille délicatement à la main en faisant attention à ne ramasser que les grains mûrs. Une fois récolté, on me laisse sécher au soleil durant de longues semaines. C’est ainsi que j’obtiens cette couleur rouge sombre entre le bordeaux et le pourpre et que j’augmente la qualité de mes arômes. Une fois séché, la récolte est triée et on ne garde que les grains qui ont un péricarpe en parfait état.

    Je suis originaire du Laos et pousse sur le plateau des Bolovens qui tient son nom de lethnie qui y vit principalement : les « Lavens ».

    Situé dans la province du Sekong, au sud du Laos, le plateau des Bolovens se niche entre le fleuve Mékong et la mer de Chine. Il est idéalement situé pour l’exportation de culture vers les pays voisins. Ce plateau est notamment célèbre pour ses incroyables cascades entourées par différents champs de café, de thé, mais aussi de banane et de manioc. Le plateau des Bolovens est l’une des principales régions agricoles présentes au Laos. 

    Le climat sur ce plateau offre de merveilleuses conditions pour les plantations. Entre la mousson et la saison sèche, l’humidité est constamment présente ce qui est un atout de taille pour l’agriculture. En plus de ce climat favorable, le plateau est situé sur une terre volcanique très fertile et riche en nutriments, idéale pour offrir une qualité de culture exceptionnelle.

     

    Informations sur le plateau des Bolovens

     

    Le plateau des Bolovens représente la plus grande région productrice de café du Laos. C’est en 1920 que des coloniaux français ont introduit les plantations de café sur le plateau des Bolovens. Cette grande production a ainsi poussé de nombreuses familles à venir s’y installer et continuer le travail de culture de la terre.

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
0
4★
1
5★
10/10


Basé sur 1 avis

  • 5

    excellent...



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

27 autres produits dans la même catégorie :

Traçabilité