Moelleux aux épices mexicaines

Moelleux aux épices mexicaines

 

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 40 à 45 minutes

Ingrédients du moelleux aux épices mexicaines

Pour 4-6 personnes :

– 300 gr de lardons
– 150 gr d’emmental râpé
– 2 oignons
– 3 œufs
– 250 gr de crème liquide (ou fromage blanc pour une version plus allégée)
– 70 gr de farine
– 12 gr d’huile d’olive
– 1 sachet de levure
– 1 petite cuillère à café d’épices mexicaines (bien rase)
– 1 filet d’huile d’olive
– Sel, poivre

Préparation du moelleux aux épices mexicaines

– Épluchez les oignons et découpez les en fines lamelles.

– Dans une poêle bien chaude mettez un filet d’huile d’olive. Faites revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides. Ajoutez les lardons. Laissez revenir sur feu moyen jusqu’à ce que le tout colore.

– Préchauffez votre four chaleur tournante à 180°C.

– Dans un saladier, mélangez les œufs avec la crème liquide (ou fromage blanc), la farine et la levure. Fouettez bien, ajoutez l’huile d’olive. Salez, poivrez et ajoutez les épices mexicaines. Ajoutez le mélange oignons-lardons. Finissez par ajouter l’emmental râpé. Bien mélanger.

– Versez votre préparation dans un moule à manqué beurré et fariné (sauf s’il est en silicone, dans ce cas passez cette étape).

– Enfournez votre moelleux 40-45 min. Vérifiez la cuisson avec un cure-dent, il doit ressortir sec.

Vous pouvez le déguster froid ou chaud avec une bonne salade verte.

Coupé en petits carrés, il ravira tous vos convives pour l’apéro.

Bonne  dégustation….

 

Retrouvez plus de recettes sur le blog de notre partenaire undelicedecacahuètes

Moules cuisinées au beurre et à la crème

moules à la crème et frites maison

 

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : environ 15 minutes

Ingrédients des moules cuisinées au beurre et à la crème : 

Pour 2-3 personnes

Pour les moules : 
– 2 kg de moules de bouchot
– 100 gr de beurre
– 20 cl de crème fraîche liquide entière
– 2 feuilles de laurier
– 2 échalotes
– une pincée de sel
Poivre de Timut

Pour les frites :
– 6 belles pommes de terre non traitées
– Huile de friture
– Sel

Préparation des moules cuisinées au beurre et à la crème : 

 

– Faites chauffer l’huile de friture.

– Lavez bien vos pommes de terre avec la peau. Essuyez les avec du papier absorbant et en conservant la peau, découpez les en bâtonnets.

– Rincez les moules à l’eau froide en plusieurs passages. Nettoyez-les en retirant bien les saletés et filaments à l’aide d’un couteau. Vous pouvez gratter leur coquille à l’aide du couteau afin de bien retirer tous les déchets qu’elles peuvent avoir.

– Épluchez et émincez les échalotes.

– Mettez vos frites à cuire, le temps de faire la cuisson des frites suffit pour que vos moules soient cuites.

– Dans une casserole sur feu fort mettre les moules, les échalotes et le beurre. Salez généreusement, poivrez et ajoutez le laurier. Laissez ouvrir vos moules, une fois qu’elles sont toutes bien ouvertes ajoutez la crème fraîche liquide. Laissez juste quelques minutes afin que la crème chauffe, bien mélanger.

– Salez vos frites et servez le tout très chaud.

 

Bon appétit….

 

Retrouvez plus de recettes sur le blog de notre partenaire undelicedecacahuètes

Forêt noire

forêt noire

 

Temps de préparation : 45 minutes
Temps de repos :  4 heures pendant la préparation puis entre 4 et 24 heures une fois la forêt noire terminée.
Temps de cuisson : 45 minutes

Ingrédients de la forêt noire : 

– 400 g de griottines
– liqueur de griottines ou kirsh pour imbiber la génoise
– 150 g de chocolat au lait

Pour la génoise :
– 8 oeufs
– 400 g de sucre
– 1 pincée de sel.
– 1 cuillère à soupe d’eau.
– 200 g de farine tamisée
– 2 cuillères à soupe de cacao non sucré en poudre
– Beurre pour le moule

Pour la chantilly à la Fève Tonka :
– 4 sachets de fixe-chantilly
– 4 sachets de sucre vanillé
– 1 Fève Tonka râpée
– 1 litre de crème à 30% de m.g. minimum

Préparation de la forêt noire : 

Préparation de la génoise : 

1./ Préchauffez votre four à 180°C.

2./ Séparez 8 blancs d’oeufs des jaunes.

Fouettez les jaunes avec 400 g de sucre jusqu’à ce que le mélange double de volume.

3./ Battez les blancs d’oeufs en neige ferme avec une pincée de sel.

Ajoutez alors un quart des blancs en neige au mélange jaune/sucre et 1 cuillère à soupe d’eau.

Battez ce mélange 10 minutes au batteur électrique.

4./ Incorporez 200 g de farine tamisée ainsi que 2 cuillères à soupe de cacao non sucré en poudre, puis le reste des blancs en neige délicatement.

5./ Beurrez généreusement un moule à gâteau de 28 cm de diamètre à fond amovible et versez y la préparation dans le moule.

6./ Enfournez 40 minutes.

Vérifiez la cuisson de votre génoise en mettant la pointe d’un couteau à l’intérieur, la lame doit ressortir sèche.

Laissez refroidir.

Pendant ce temps, préparez les copeaux de chocolat et la chantilly à la fève Tonka.

Les copeaux de chocolat

1./ Faites fondre 150 g de chocolat au lait au bain-marie.

Etalez le sur une plaque et placez le au réfrigérateur pour le faire durcir (comptez environ 3 h).

2./ Réalisez des copeaux en raclant le chocolat durci avec la lame d’un couteau.

3./ Conservez les copeaux dans une boîte au frais.

La chantilly à la Fève Tonka

1./ Mélangez 4 sachets de fixe-chantilly, 4 sachets de sucre vanillé et 1 Fève Tonka râpée ensemble. Réservez.

2./ Battez 1 litre de crème à 30% de m.g. minimum bien froide au batteur électrique pendant quelques minutes puis ajoutez le mélange fixe-chantilly/sucre vanillé et continuez à battre jusqu’à obtenir une consistance bien ferme.

3./ Conservez la chantilly au frais.

Montez la forêt-noire

1./ Coupez la génoise en 3 disques de même épaisseur, imbibez les de liqueur de griottines.

2./ Déposez un disque sur un plat, garnissez d’une couche de crème chantilly, ajoutez 150 g de griottines.

3./ Déposez un deuxième disque, garnissez d’une couche de crème chantilly, ajoutez 150 g de griottines.

4./ Terminez avec le dernier disque puis couvrez la totalité du gâteau avec le restant de crème chantilly.

5./ Décorez avec les copeaux de chocolat réservés au frais.

6./ Placez la forêt noire au réfrigérateur au minimum 4 heures avant de la déguster. Le top est de la faire la veille si possible.

 

Bonne dégustation !!! 

 

Fromages de chèvre frais aux aromates

fromages de chèvre frais aux aromates

Temps de préparation : 5 minutes par fromage
Temps de repos : 24 heures minimum

Ingrédients des fromages frais aux aromates

Premier fromage de Chèvre frais :

– Fromage de Chèvre frais de la Fromagerie.
– Ciboulette du jardin ou à défaut de la ciboulette déshydratée
– 10 grains de Poivre de Penja noir
– deux pincées de sel fou

 

Deuxième fromage de Chèvre frais :

– Fromage de Chèvre frais de la Fromagerie
– 10 Baies roses
– deux pincées de Fleur de sel créole

Troisième fromage de Chèvre frais :

– Fromage de Chèvre frais de la Fromagerie
– 10 grains de Poivre Rouge de Phu Quoc
– deux pincées de Fleur de Sel de Guérande

Préparation des fromages de chèvre frais aux aromates

Premier fromage de chèvre frais : 

1./ Hachez la ciboulette, concassez le poivre de Penja au mortier. Mélangez les ensemble et ajoutez le sel fou.

2./ Roulez le fromage de chèvre frais dans le mélange d’aromates de façon à ce que tout le fromage soit recouvert.

Deuxième fromage de Chèvre frais :

1./ Concassez les baies roses au mortier. Ajoutez la fleur de sel créole et mélangez.

2./ Roulez le fromage de chèvre frais dans le mélange de baies roses et de sel de façon à ce que tout le fromage soit recouvert.

Troisième fromage de Chèvre frais :

1./ Concassez le poivre de Phu Quoc au mortier, ajoutez la fleur de sel de Guérande et mélangez.

2./ Roulez le fromage de chèvre frais dans le mélange de poivre et sel de façon à ce que tout le fromage soit recouvert.

 

3./ Mettez au réfrigérateur 24 heures minimum pour que le parfum des épices et aromates se diffusent dans le fromage de chèvre frais.

Et bien sûr, rien ne vous empêche de faire ces fromages à votre sauce en utilisant vos aromates préférés. En voici une petite liste qui pourrait vous donner des idées : origan, basilic, estragon, piment d’Espelette, cumin, poivre de kampot…

Bon appétit ! 

 

 

 

 

 

 

Mille-feuille à la vanille

mille feuille à la vanille

 

Temps de préparation : 45 minutes
Temps de cuisson :  1h30 minutes

Ingrédients du mille-feuille à la vanille

Pour 10-12 personnes (très gros gâteau d’anniversaire)

Pour la pâte feuilletée :
– 3 pâtes feuilletées rectangulaires
– Sucre glace

Pour la crème pâtissière :
– 1,5 L de lait entier (1500 gr)
– 300 gr de sucre en poudre
– 12 jaunes d’œufs
– 120 gr de maïzena
– 2 gousses de vanille Bourbon
– 13 feuilles de gélatine

Pour la crème diplomate :
– L’intégralité de la crème pâtissière
– 50 cl de crème fleurette à 30-35%

Pour le décor :
– Sucre glace
– Fruits frais (groseilles, myrtilles, framboises, fraises)

Préparation du mille-feuille à la vanille

– Vous pouvez préparer vos pâtes feuilletées la veille sans problème, ainsi que la crème pâtissière si votre gâteau est pour le lendemain midi. En revanche attention cette crème est très fragile, il faut la consommer dans les 24h et bien la conserver au frigo même une fois votre gâteau monté.

– Découpez les bords de vos 3 pâtes feuilletées en veillant à ne surtout pas appuyer dessus, à l’aide d’un couteau bien aiguisé (couteau en céramique c’est le top) ou alors à l’aide d’une roulette à pizza.

– Préchauffez le four à 200°C chaleur tournante.

– Disposez les pâtes feuilletées sur une plaque à pâtisserie ou alors directement sur votre grille du four à l’aide d’une feuille de cuisson en silicone. Disposez par-dessus une autre plaque afin que votre pâte feuilletée ne monte pas trop. Vous allez devoir cuire vos pâtes feuilletées une par une.

– Enfournez pour 25 min. Une fois les 25 min de cuisson terminées, retirez la plaque que vous aurez mis au-dessus et si votre pâte n’est pas assez dorée laissez quelques minutes de plus, jusqu’à ce que votre pâte feuilletée soit bien dorée (couleur caramel).

– Faites cuire les 2 autres pâtes de la même façon. Passez ensuite le four en mode grill à 230°C. Parsemez vos pâtes feuilletées de sucre glace à l’aide d’un chinois afin que la répartition du sucre glace soit bien homogène. Passez vos pâtes feuilletées sous le grill quelques minutes. Attention à rester à côté de votre four et à bien surveiller car ça va très vite. Le sucre glace va fondre et vos pâtes feuilletées vont avoir une belle brillance, résultat esthétique au top !

– Vous pouvez conserver vos pâtes feuilletées jusqu’au lendemain emballées dans du film alimentaire. Attention à bien les laisser refroidir d’abord.

– Préparez la crème pâtissière. Dans une casserole mettre le lait et les gousses de vanille Bourbon fendues en 2 auxquelles vous aurez prélevé les grains à l’aide d’un couteau. Faites bouillir.

– Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans un grand bol d’eau froide. Dans un saladier bien fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre. Le mélange doit mousser et commencer à blanchir. Ne jetez pas vos blancs d’œufs (faites des meringues ou des financiers avec).

Ajoutez la maïzena et bien fouetter à nouveau. Lorsque le lait bout, le filtrer à l’aide d’un chinois et le verser par filets dans le mélange œufs-maïzena-sucre en fouettant. Il faut bien ajouter le lait en plusieurs fois afin de ne pas faire cuire les œufs et bien obtenir un mélange homogène.

– Remettez à cuire sur feu jusqu’à épaississement total de la crème, ne jamais arrêter de fouetter afin que la crème n’attache pas au fond de la casserole. A partir du moment où la crème bout à petits bouillons, laissez cuire 2 minutes de plus afin qu’elle soit bien cuite et prise.

– Retirez la casserole du feu, égouttez les feuilles de gélatine et essorez les fortement afin de retirer le maximum d’eau. Ajoutez les à la crème pâtissière bien chaude et bien fouetter afin de bien mélanger. La crème va devenir un peu moins épaisse mais c’est normal elle va figer de nouveau au frais.

– Placez la crème pâtissière dans un plat large et filmez au contact (c’est-à-dire mettre le film alimentaire en contact avec la crème afin que celle-ci ne croûte pas). Mettez au frais pour quelques heures (3-4 h minimum).

– Place aux finitions et dressage. Mettez un saladier et les fouets de votre batteur ou robot au congélateur 15 min. Votre crème fleurette doit être bien froide afin qu’elle monte bien. Mettez votre crème fleurette dans le saladier bien froid et montez votre crème en chantilly. Celle-ci ne doit pas être trop ferme, cela ajouterai dans bulles d’air dans votre crème diplomate, cela ne serait pas raté mais désagréable en bouche et surtout difficile à pocher pour le montage du gâteau.

– Votre chantilly doit donc être montée, épaisse mais souple.

– Dans un saladier mettez votre crème pâtissière. A l’aide d’un batteur la détendre car elle sera bien gélifiée. Fouettez quelques minutes afin de l’homogénéiser. A l’aide d’une maryse ajoutez délicatement la crème chantilly en plusieurs fois. Bien soulever votre crème en mélangeant afin de ne pas faire tomber votre crème. Elle va devenir super légère et aérienne.

– Pour le montage, mettez votre crème diplomate dans une poche à douille avec une jolie douille cannelée ou lisse au choix. Pochez la moitié de la crème sur une pâte feuilletée. Mettez une deuxième pâte feuilletée dessus sans trop appuyer, pochez le reste de la crème (vous pouvez en conserver un peu pour faire des décors sur le dessus si vous le souhaitez, moi j’ai opté pour du sucre glace et des fruits frais).

– Finissez par la dernière pâte feuilletée. Si jamais vous souhaitez la décorer avec du sucre glace, faîte-le avant de mettre la pâte sur le gâteau. Décorer avec des fruits frais, groseilles, myrtilles, fraises, framboises. Vous pouvez ajouter de la crème diplomate pochée à l’aide de douilles différentes pour des effets sympas, bref à ce stade laissez libre-cours à votre imagination.

– Conservez au frais jusqu’à dégustation.

Bon appétit….

 

Retrouvez plus de recettes sur le blog de notre partenaire undelicedecacahuètes

Choux de Bruxelles rôtis à la moutarde

Choux de bruxelles rotis à la moutarde

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients des choux de Bruxelles rôtis à la moutarde :

Pour 2 personnes : 

– 300 gr de choux de Bruxelles
– 5 tranches de lard fumé
– 200 gr d’eau (20cl)
– 1 cube de bouillon de volaille
– 1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
– Une pincée de sel
Poivre de Timut
Piment d’Espelette

Préparation des choux de Bruxelles rôtis à la moutarde :

– Dans une casserole, chauffez l’eau avec le cube de bouillon de volaille. Une fois à ébullition, réservez.

– Dans une poêle bien chaude, faites griller les tranches de lard fumé jusqu’à ce qu’elles soient bien colorées et croustillantes. Réservez sur du papier absorbant. Gardez le gras de cuisson.

– Lavez les choux de Bruxelles. Coupez les tronçons et retirez les feuilles flétries. Attention lorsque vous coupez le bout du chou de Bruxelles à bien couper à ras afin que le chou se tienne bien tout de même.

– Coupez les choux en 2.

– Dans la poêle de cuisson des tranches de lard, faire colorer vos choux de Bruxelles durant quelques minutes en les retournant régulièrement. Si jamais vous n’aviez pas de gras de cuisson, ajoutez un peu d’huile d’olive. Salez, poivrez et ajoutez un peu de piment d’Espelette.

– Ajoutez ensuite la moutarde et le bouillon de volaille et laissez mijoter à feu moyen durant au moins 10 min. Les choux doivent être fondants, vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau.

– Coupez le lard en petites lamelles, l’ajouter aux choux de Bruxelles.

– Servez chaud accompagné d’une bonne viande grillée.

Bon appétit….

 

Retrouvez plus de recettes sur le blog de notre partenaire undelicedecacahuètes

Moutarde maison

moutarde maison

 

La moutarde, ce condiment que tout le monde connaît, idéal pour accompagner une viande ou pour réaliser une sauce. C’est sur que l’on en trouve dans tous les magasins mais c’est quand même bien plus sympa de la faire soi-même et de l’agrémenter à sa façon.

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de repos : 24 h

Ingrédients de la moutarde maison

Pour un grand pot :
– 75 gr de graines de moutarde jaune
– 75 gr de graines de moutarde noire
– 8 cl de vinaigre de cidre
– 15 cl de vin blanc
– 10 cl d’eau
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive (on peut la remplacer par de l’huile de noix ou autre pour ajouter une touche personnelle)
– 6 cuillères à soupe de farine
– 2 cuillères à café de curcuma (pour la couleur)
– Une bonne pincée de sel et de poivre (ou plus selon vos goûts)

La moutarde noire est bien plus forte que la moutarde jaune. Si vous avez le palais sensible ou si vous voulez une moutarde plus douce, n’hésitez pas à remplacer une partie ou même la totalité de la moutarde noire par de la moutarde jaune. Pour l’adoucir encore plus, remplacez une partie du vinaigre et du vin blanc par de l’eau.

Et pour varier les plaisirs, une touche de fenugrec, de coriandre, de cumin, d’ail, d’herbes aromatiques ou de miel finiront de personnaliser cette recette.

Préparation de la moutarde maison

–  Pour commencer, versez les ingrédients dans un saladier, commencez par les graines de moutarde, puis les liquides (vinaigre, vin blanc, eau et huile d’olive).

–  Ajoutez le curcuma, le sel, le poivre et éventuellement quelques épices de votre choix si vous souhaitez agrémenter cette recette.

– Mélangez bien. Et ajoutez la farine petit à petit en continuant de mélanger.  Ne vous inquiétez pas si votre préparation est encore liquide, un peu de patiente, les graines de moutarde vont absorber.

– Couvrez et réservez au frigo pendant 24 h en remuant 2 ou 3 fois si possible (cela aidera les graines à absorber le liquide).

– Au bout de 24 h vos constaterez que le liquide a bien été absorbé et que votre moutarde c’est bien épaissie.

– Maintenant vous avez le choix de la garder ainsi  » à l’ancienne » ou alors de la mixer.

– Vous pouvez maintenant la mettre en pot et la conserver plusieurs semaines au frais sans problème.

Il se peut qu’elle soit un peu amère au début, mais cela s’estompera au bout de 2 ou 3 jours, sinon rajoutez un peu de sucre.

Bonne dégustation ! 

 

Madeleines à la fève de tonka

madeleine à la fève de tonka

La madeleine… nul besoin de vous la présenter, tout le monde connaît.
Mais la fève de tonka, en avez-vous déjà entendu parler? Pour commencer, elle est originaire d’Amérique du sud, essentiellement du Brésil et du Venezuela. Elle est le fruit du Dipteryx odorata plus connu sous le nom de « teck ». Avec ses arômes d’amande douce, de caramel ou encore de vanille la fève de tonka parfumera vos desserts tout comme la vanille. Attention toutefois à ne pas trop en mettre, son goût est très  prononcé, une petite quantité suffira à sublimer vos préparations.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de repos : 20 minutes
Temps de cuisson : 10 à 12 minutes
Matériel nécessaire : un moule à madeleine

Ingrédients des madeleines à la fève de tonka

Pour environ 30 à 35 madeleines:
– 150 gr de farine de blé
–  150 gr de beurre + un peu pour beurrer le moule
– 150 gr de sucre en poudre
– 2 gros oeufs
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 cuillère à café rase de fève de tonka en poudre ou 1 fève de tonka entière

 

Préparation des madeleines à la fève de tonka

–  Dans le bol de votre robot, mettez les oeufs, le sucre, la farine, la levure chimique, le beurre coupé en morceaux, et la fève de tonka (si elle est entière, râpez la avant).
–  Mixez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.
– Laissez reposer au frais pendant 20 minutes. Pendant ce temps, préchauffez le four à 180°c et beurrez le moule.
– Ensuite, mettez une belle cuillère à café de pâte dans chaque empreintes du moule en les remplissant au 3/4.
– Enfournez 10 à 12 minutes, jusqu’à ce que les bords soient dorés.
– Démoulez et laissez-les refroidir sur une grille avant de les déguster.
Vous pouvez les conserver plusieurs jours dans une boîte hermétique.

Bonne dégustation ! 

Crinkles au Citron et Yuzu

Vous connaissez les crinkles? Se sont de petits biscuits craquelés que l’on fait traditionnellement au chocolat. Vous les retrouverez dans cette recette sous leur version citron-yuzu. Faciles et rapides à faire, ces petits gâteaux incontournables en cette période de  noël raviront toute la famille !!!

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de repos : 2 h
Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients des crinkles au citron et yuzu 

– 260 gr de farine
–  100 gr de beurre
– 120 gr de sucre en poudre
– 1 oeuf entier + 1 jaune d’oeuf
– 1 citron
– 1 sachet de levure chimique
– 1 cuillère à café de poudre de yuzu
– Sucre glace

 

Préparation des crinkles au citron et yuzu 

–  Dans un saladier, mettez l’oeuf entier, le jaune d’oeuf, les 120 grammes de sucre en poudre et mélangez.
–  Faites fondre le beurre et ajoutez-le à votre préparation.
– Zestez 1 citron puis pressez le pour en extraire son jus. Incorporez-le à votre préparation et mélangez bien.
–  Ajoutez les 260 grammes de farine, la levure chimique et la cuillère à café de Yuzu en poudre. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.
–  Mettez la pâte dans un saladier et réservez au réfrigérateur 2 heures.
–  Préchauffez votre four à 180°C.
– Pendant que le four chauffe, versez du sucre glace dans une assiette creuse,
sortez la pâte du réfrigérateur et formez des petites boules.
– Roulez les boules au citron Yuzu dans le sucre glace et placez-les sur une feuille de papier sulfurisé.
– Enfournez 10 minutes.
– Laissez refroidir sur une grille avant de les déguster.
Vous pouvez les conserver plusieurs jours dans une boîte métallique ou hermétique.

Bonne dégustation ! 

 

Retrouvez toujours plus de supers recettes sur le blog de notre partenaire bal des saveurs.

Osso bucco de veau à la tomate

osso bucco de veau à la tomate

Avec ce froid, optez pour cette délicieuse recette d’osso bucco de veau pour vous réchauffer. Vous n’en serez pas déçu !

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 2 h / 2 h30

Ingrédients de l’osso bucco de veau à la tomate : 

Pour 4 personnes :

– 1 kg de jarret de veau (soit 4 beaux morceaux)
– 4 os à moelle
– 250 gr de coulis de tomates que vous pouvez faire maison en suivant notre recette
– 2 gros oignons
– Un peu de farine
– 3 carottes
– 15 cl de vin blanc sec
– 1 piment Chipotle
– 1 cuillère à soupe de paprika
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
– 3 feuilles de laurier
– 10 gr de thym
–2 pincées de Persil
– Sel et poivre

 

Préparation de l’osso bucco de veau à la tomate :

– Dans une grande casserole, mettez un filet d’huile d’olive et laissez chauffer à feu vif. Salez et poivrez vos morceaux de viande, puis mettez la farine dans un sac congélation et y passer tous vos morceaux de viande ainsi que les os à moelle. Faites colorer votre viande dans l’huile d’olive bien chaude.

– Pendant ce temps coupez l’oignon finement et les carottes en rondelles épaisses.

– Une fois vos morceaux de viande bien colorés, réservez-les.

–  Dans cette même casserole, faites revenir les oignons et les carottes puis déglacez au vin blanc.

– Remettez les morceaux de viande, ajoutez de l’eau jusqu’à couvrir la viande entièrement. Ajoutez le laurier, le thym, le coulis de tomates, le paprika et le piment. Ajustez l’assaisonnement en sel si besoin. Mélangez bien et laissez cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes en remuant régulièrement puis retirez le piment (vous pouvez le laisser plus longtemps si vous aimez les plats plus relevés).

– Laissez cuire 1h30 à 2 heures de plus, toujours en remuant régulièrement.

– La viande est cuite lorsqu’elle se détache de l’os et est super fondante. Votre sauce quant à elle doit être plutôt épaisse et nappante, si cela n’est pas le cas passer une dizaine de minutes à feu vif elle va très vite épaissir.

– Servir parsemé de persil et accompagné de pâtes fraîches ou riz.

 

Bon appétit….