Tout savoir sur le Basilic

 

 

Nom latin : Ocimum basilicum

Autres noms : herbe royale, plante royale, oranger des savetiers, pistou, herbe aux sauces.

 

La culture du Basilic

Il existe une soixantaine de variétés de basilic, de tailles différentes, entre 15 et 50 cm. Cette plante fortement aromatique est vivace mais sous notre climat, nous pouvons la considérer comme annuelle semi-rustique.

Le basilic supporte mal la transplantation, il faudra donc le multiplier par semis et faire très attention à ne pas endommager la motte. Vous pourrez le semer en mars à l’intérieur et l’installer dehors après les gelées dans un endroit très ensoleillé sur un sol bien drainé. Arroser abondamment par temps sec. Veillez à couper régulièrement les extrémités pour empêcher sa floraison.

 

L’histoire du Basilic

La longue histoire du basilic commence en Inde, dont il est originaire et ou il est utilisé depuis milliers d’années. C’était une plante sacrée et magique qui poussait aux abords des temples et qui était utilisée pour désinfecter les maisons lors des épidémies de malaria.

On le retrouve par la suite en Egypte où il a été importé au temps des pharaons, sur les papyrus, les peintures ou encore les sculptures de Louxor. Outre son utilisation par les Egyptiens pour embaumer leurs momies, il était également recommandé d’en consommer pour se protéger du venin de scorpion.

En Grèce, le roi était le seul à avoir le droit de le couper avec une faucille en or pour ne pas altérer son arôme. A Rome, c’était le porte bonheur des amoureux.

Il faudra attendre le XII° siècle pour le voir se répandre dans le reste de l’Europe où les moines du Moyen-Age le cultivaient précieusement dans leurs jardins.

De nos jours, c’est l’Italie qui en produit et en consomme le plus.

 

Les bienfaits du Basilic

Planté en pot sur le rebord de votre fenêtre, le basilic éloignera les mouches et les moustiques. Mais ce n’est pas tout, on lui attribue également de nombreuses vertus pour la santé.

En infusion, c’est un excellent remède contre les digestions difficiles, les spasmes gastriques et intestinaux, les palpitations cardiaques et les migraines.

Les feuilles fraiches de basilic appliquées localement fortifient le cuir chevelu, soulagent les démangeaisons des piqures de moustiques et soignent l’acné.

La poudre de feuilles de basilic séchées vous permettra de retrouver l’odorat après un rhume de cerveau.

Le basilic en cuisine

Le basilic est une herbe légèrement épicée, sa saveur est fraîche est légèrement anisée. C’est un aromate indispensable de la cuisine italienne mais aussi provençale. On le retrouve dans la recette du fameux pistou dont la composition est assez simple : ail, basilic, huile d’olive que l’on pourra agrémenter au gré des envies de pignon de pin et/ou de parmesan. Le basilic se mari à la perfection avec la tomate, que se soit en salade, en gaspacho ou en sauce. Il accompagnera également vos ratatouilles, vos pâtes sous toutes leurs formes et les poivrons. Il entretient des relations privilégiées avec le thym, le romarin, le persil, la ciboulette, l’ail, l’origan ou encore l’oignon, n’hésitez pas à associer ces saveurs, vous en serez agréablement surpris !

Attention !!! La cuisson fait perdre une bonne partie de sa saveur au basilic, veillez donc à l’ajouter à vos recettes en fin voir après cuisson.

 

Retrouvez ici des recettes à base de basilic : des boulettes de bœuf au basilic, un coulis de tomates aux épices fait maison ou encore dans une salade de pâte estivale.