Rocou Agrandir l'image

Rocou

Neuf

Vente de Rocou au poids, en sachet refermable. Le rocou à un goût légèrement poivré, Il peut être utilisé pour colorer des sauces, pour assaisonner des ragouts, des volailles, des sauces tomates...

Plus de détails

11 Produits en stock

2,60 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner 6 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 6 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,12 €.


Basé sur 15 avis

Voir les avis
  • Je suis surtout connu pour mes pouvoirs colorants. En effet, je contiens une forte concentration en caroténoïde, qui est un pigment naturel de couleur rouge orange. Mes propriétés colorantes font de moi l’un des pigments les plus utilisés dans le monde en tant que colorant alimentaire et dans l’industrie cosmétique. À titre d’anecdote, les Amérindiens m’utilisaient comme crème solaire, d’où leur nom de « peaux rouges ».

    On me trouve un peu partout : dans les confiseries, les confitures, la charcuterie, les fromages, les sauces

    Mais je suis également utilisé pour assaisonner les cuisines du monde sous la forme d’huile, car outre ma capacité à colorer les plats, j’ai également un goût légèrement poivré.

     

    Description du rocou

    Aussi appelée « Roucou », « Urucum » au Brésil, « Achiote » en Bolivie et en Espagne, « Orlean » en Allemagne, « Oriane » en Italie et « Annatto » en Angleterre, je suis une graine rouge, de forme triangulaire, issue des fleurs (capsules) d’un arbre qui s’appelle le Rocouyer de l’espèce Bixa Orellana et qui peut faire jusqu’à 4 m de haut. Je suis issu de la famille des Bixacées (Bixaceae). Originaire d’Amazonie, le Rocouyer aurait été importé dans les îles par un peuple amérindien, les Arawaks au IIIe siècle av. J.-C.. Aujourd’hui on le retrouve en Afrique, en Inde, en Indonésie, mais aussi en Amérique centrale et Amérique du Sud.

    Je suis récolté, sous forme de graines, 90 jours après la floraison. Mes fleurs sont également utilisées pour faire de magnifiques plantes ornementales.

    Je suis un excellent colorant naturel pour décorer vos plats et vos préparations culinaires dans lesquelles j’apporte une délicate teinte orangée passant du jaune pâle jusqu’au rouge.

     

    Utilisation culinaire du rocou

    Encore peu connu, il y a quelques années dans votre quotidien, je commence à envahir vos cuisines pour colorer et parfumer de nombreux plats (poulets, riz, poissons, fruits de mer, pâtes, fromages, viandes, desserts, pâtisseries…). C’est sous la forme d’huile de rocou que vous me consommerez. Et je vous conseille de la faire maison.

     

    Voici comment fabriquer de l’huile de rocou :

    • Écrasez des graines de rocou pour en obtenir à peu près 3 cuillères à soupe
    • Versez 300ml d’huile d’olive dans un bocal
    • Faites chauffer à feu vif les graines de rocou écrasées sans les brû Remuez régulièrement.
    • Laissez-les tiédir
    • Introduisez-les ensuite dans le bocal contenant l’huile
    • Laissez infuser 3jours le mélange huile - graines de rocou
    • Filtrez la préparation qui aura une jolie teinte orangée
    • C’est prêt !

    Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un peu de curcuma ou de paprika.

     

    Toutes les cuisines du monde m’utilisent sous la forme d’huile, d’eau ou de beurre de rocou pour mon pouvoir colorant sur les poissons et fruits de mer, les viandes blanches comme le porc, les légumes, mais aussi les pâtes et le riz ainsi que les fromages. Et bien sur, vous pouvez me retrouver comme colorant alimentaire naturel pour apporter une belle couleur dans les sauces comme les mayonnaises, les sauces tomates et la sauce sofrito d’Amérique du Sud, une sauce dans laquelle je suis associée à de l’ail, de la tomate, des feuilles de coriandre, du piment habanero et des oignons.

    En Amérique du Sud, en plus de m’utiliser comme colorant, on m’utilise aussi comme aromate pour les marinades de gibier et de viande.

    Au Pérou, au Mexique et dans l’Amérique du Sud en général, je suis souvent associée à d’autres épices et herbes aromatiques comme le cumin, la cannelle, l’ail, les clous de girofle, le poivre, etc.

    Enfin, si vous souhaitez me remplacer par d’autres épices pour colorer vos plats, vous pouvez mêler du curcuma en poudre (1/2 cuillère à café) et du paprika en poudre (1 cuillère à café). Vous obtiendrez un beau colorant aux saveurs différentes des miennes.

     

    La petite histoire du rocou

    Il y a des milliers d’années, les Indiens m’utilisaient notamment pour colorer le corps et le visage de leurs guerriers, ainsi que pour leurs rituels religieux. Ils m’utilisaient également comme colorant pour les lèvres d’où mon surnom « arbre à rouge à lèvres » et « graine rouge à lèvres », mais aussi sur leur corps pour se protéger des insectes, du soleil et du sel marin. Enfin, pour les Indiens, mon utilisation était aussi traditionnelle et spirituelle puisqu’en se recouvrant le corps, ils se protégeaient contre la magie.

    Les Mayas, les Incas et les Aztèques eux me préparaient dans une boisson en association avec des piments, des fèves de cacao et d’autres épices. Ce mélange donna une boisson chocolatée appelée le Xocolatl, destiné au roi qui la buvait accompagnée de miel. Cette boisson chocolatée a ensuite été rapportée par les Conquistadors et sa composition changea. En effet, on y ajouta différentes épices comme du poivre, de la vanille, des clous de girofle, des noisettes, de l’anis, de l’ambre, de la fleur d’oranger ou encore des amandes.

    On me trouve donc essentiellement en Amérique tropicale, mais j’ai su m’adapter à d’autres continents, je pousse désormais en Afrique, et en Asie.

    C’est au XVIIe siècle que j’ai fait mon apparition en Europe.

    Dans les Antilles, on m’a utilisé jusqu’au XIXe siècle comme teinture naturelle avant que l’on me remplace par des teintures synthétiques.

     

    Utilisation du rocou dans les cosmétiques

    Outre mon utilisation pour parfumer et colorer vos plats, vous pouvez utiliser mon huile pour préparer votre peau au bronzage, ou pour l’apaiser après une trop longue exposition au soleil. Vous pouvez me retrouver sous la forme de gélule pour préparer la peau au soleil.

    Vous pouvez également m’utiliser pour adoucir des cheveux très secs. Quelques gouttes de mon huile suffisent pour un soin naturel des pointes et longueurs. Enfin, on me retrouve également dans des savons et dans du maquillage.

     

    Le saviez-vous ?

    La mimolette n’est pas un fromage à part entière ! C’est en fait de l’édam dans lequel on m’a introduit. D’où la couleur orange de la mimolette. En plus de la mimolette, on m’utilise pour colorer le cheddar et bien d’autres fromages à la chair orange.

    Je suis également utilisé en ébénisterie pour teinter certains bois tels que les bambous et le rotin.

     

    Petit conseil lorsque vous utilisez du rocou

    Attention lorsque vous me manipulez… Je suis un puissant colorant végétal, et je peux tacher de façon irréversible les vêtements. 

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
1
3★
2
4★
12
5★
9.4/10


Basé sur 15 avis

  • 5

    Bon produit.

  • 5

    RAS et emballage des épices TOP !

  • 5

    Excelent

  • 5

    Très bonne qualité

  • 3

    J'ai testé et je n'ai pas vraiment apprécié mais je vais essayer de l'utiliser pour d'autres recettes et voir ce que ça donne

  • 5

    Je n'ai pas encore tester les produits achetés, je cherche des idées pour concocter mes repas de fin d'année

  • 5

    Très bon produit et et l’emballage parfait

  • 5

    Pas encore utilisé mais ça ne saurai tardé !

  • 5

    excellent colorant naturel et un bon anti-inflammatoire

  • 5

    Parfait



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :

Traçabilité