Rocou Agrandir l'image

Rocou

Neuf

Vente de Rocou au poids, en sachet refermable. Le rocou à un goût légèrement poivré, Il peut être utilisé pour colorer des sauces, pour assaisonner des ragouts, des volailles, des sauces tomates...

Plus de détails

14 Produits en stock

2,50 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 30 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 30 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,30 €.


  • Je suis surtout connu pour mes pouvoir colorants. En effet, je contiens une forte concentration en caroténoïde, qui est un pigment naturel de couleur rouge-orange. Mes propriétés colorantes font de moi l’un des pigments les plus utilisés dans l’industrie alimentaire et dans l’industrie cosmétique. À titre d’anecdote, les Amérindiens m’utilisaient comme crème solaire, d’où leur nom de « peaux rouges ».

    On me trouve un peu partout : dans les confiseries, les confitures, la charcuterie, les fromages, les sauces…

    Mais je suis également utilisé dans les assaisonnements, sous la forme d’huile, car outre ma capacité à colorer les plats, j’ai également un goût légèrement poivré.

     

    À quoi ressemble le rocou ?

     

    Je suis une graine rouge, de forme triangulaire, issue des fleurs (capsules) d’un arbre qui s’appelle le rocouyer (Bixa Orellana) et qui peut faire jusqu’à 4 m de haut. Je suis récolté, sous forme de graines, 90 jours après la floraison. Mes fleurs sont également utilisées pour faire de magnifiques plantes ornementales.

     

    Les origines du rocou

     

    Il y a des milliers d’années, les Aztèques m’utilisaient notamment pour colorer le corps et le visage de leurs guerriers, ainsi que pour leurs rituels religieux. Les indiens m’utilisaient comme colorant pour les lèvres d’où mon surnom « d’arbre rouge à lèvres ».

    On me trouve donc essentiellement en Amérique tropicale, mais j’ai su m’adapter à d’autres continents, je pousse désormais en Afrique, et en Asie.

    C’est au XVIIe siècle que j’ai fait mon apparition en Europe.

     

    La composition du rocou et ses bienfaits pour la santé

     

    Je suis très riche en nutriments essentiels. On dit aussi que je possède des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes.

    Certains m’attribuent également des propriétés laxatives.

    Mais c’est surtout ma concentration en vitamine A (3,2 g pour 100 g) qui me confère l’essentiel de mes pouvoirs sur la régénération de la peau, notamment en cas de brûlures. Sous forme de crème ou d’huile, je suis très efficace pour protéger et nourrir la peau, d’une façon générale.

    Grâce aussi à mes propriétés antioxydantes, je suis recommandé pour la prévention de certaines maladies chroniques, maladies cardiaques et cancers.

    Sachez que je contiens également du Zinc, du Cuivre, du Magnésium, du Calcium, du Soufre, du Sélénium et du Manganèse.

     

    Le petit plus du rocou

     

    Il paraît que je suis aphrodisiaque… Mais n’abusez pas de moi !

     

    Utilisation du rocou en cuisine

     

    Encore peu connu, il y a quelques années dans votre quotidien, je commence à envahir vos cuisines pour colorer et parfumer de nombreux plats (poulets, riz, viandes…). C’est sous la forme d’huile de rocou que vous me consommerez. Et je vous conseille de la faire maison.

     

    Voici comment fabriquer de l’huile de rocou :

    • Écrasez des graines de rocou pour en obtenir à peu près 3 cuillères à soupe
    • Versez 300 ml d’huile d’olive dans un bocal
    • Faites chauffer à feu vif les graines de rocou écrasées sans les brûler. Remuez régulièrement.
    • Laissez-les tiédir
    • Introduisez-les ensuite dans le bocal contenant l’huile
    • Laissez infuser 3 jours le mélange huile - graines de rocou
    • Filtrez la préparation qui aura une jolie teinte orangée
    • C’est prêt !

     

    Utilisation cosmétologique du rocou

     

    Outre mon utilisation pour parfumer et colorer vos plats, vous pouvez utiliser mon huile pour préparer votre peau au bronzage, ou pour l’apaiser après une trop longue exposition.

    Vous pouvez également m’utiliser pour adoucir des cheveux très secs. Quelques gouttes d’huile de rocou suffisent.

     

    Le saviez-vous ?

     

    La mimolette n’est pas un fromage à part entière ! C’est en fait de l’édam dans lequel on m’a introduit. D’où la couleur orange de la mimolette.

    Je suis également utilisé en ébénisterie pour teinter certains bois tels que les bambous et le rotin.

     

    Petit conseil lorsque vous utilisez du rocou

     

    Attention lorsque vous me manipulez… Je suis un puissant colorant, et je peux tâcher de façon irréversible les vêtements. 

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :