Molokheya Agrandir l'image

Molokheya

Neuf

Vente de Molokheya au poids, en sachet refermable. La Molokheya est une herbe, ici, réduite en poudre. Elle à un goût proche de l'oseille et de l'épinard.

Plus de détails

15 Produits en stock

2,00 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 24 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 24 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,24 €.


  • Je suis très peu connue sous ce nom un peu barbare, je le reconnais. Sauf si vous êtes un adepte de la cuisine du Maghreb. Si vous ne l’êtes pas, sachez que je suis non seulement une épice savoureuse, mais que je possède également de nombreuses vertus pour la santé. Mais, peut-être me connaissez-vous sous mes autres noms : la corète, la corette, le chanvre du Bengale, le jute potage, la mauve des juifs, crain-crain… ?

     

    Les origines de la Molokheya 

     

    Mon nom scientifique est Corchorus olitorius, et je fais partie des plantes de la famille des Malvacées (mauves).

    On situe mon origine en Égypte. Je suis d’ailleurs là-bas, une véritable institution. On me trouve donc surtout en Afrique de l’Ouest mais aussi au Moyen-Orient et dans tous les pays de Maghreb.

    D’ailleurs, je suis très célèbre dans tous les pays du Maghreb, car je constitue la base d’un plat très populaire : la mloukhiya. Et c’est tout un art de réussir la mloukhiya. Si vous n’y avez jamais goûté, il est temps de vous y mettre.

     

    À quoi ressemble la Molokheya ?

     

    Ici, je me présente sous la forme de poudre. Mais je suis les feuilles d’une plante qui ressemblent à des feuilles d’épinard. D’ailleurs, j’en ai également la saveur. On dit de moi que j’ai un goût qui ressemble à un mélange d’épinards et d’oseille.

    Mes feuilles peuvent être consommées fraîches. D’ailleurs au Moyen-Orient, vous pouvez me voir sous forme de bouquets, et vous me trouvez même congelée dans les supermarchés.

    Mais on me trouve aussi sous forme de poudre d’un beau vert couleur olive, une fois que mes feuilles ont été déshydratées et moulues.

    Sachez que chez moi, rien ne se perd. Mes tiges sont utilisées dans l’industrie textile pour la fabrication de toile de jute.

     

    L’utilisation en cuisine de la Molokheya 

     

    Je suis essentiellement utilisée pour la réalisation de ce fameux plat, le mloukhiya. C’est une espèce de ragoût à la viande, d’apparence peu appétissant. Mais croyez-moi, c’est succulent. Enfin c’est ce qu’il se dit !

    Il s’agit de faire mijoter de longues heures de la viande (veau, bœuf, mouton, poulet) dans une sauce dont je suis le principal ingrédient.

    Mais, je peux également entrer dans la composition de nombreuses soupes ou de sauces. En effet, mes feuilles contiennent une substance mucilagineuse qui donne à ces préparations une texture bien particulière.

    Essayez-moi dans vos soupes ! Je les parfume subtilement.

     

     

    La composition de la Molokheya et ses bienfaits pour la santé

     

    D’aucuns diront que je suis un repas à moi toute seule, tant mes qualités nutritives sont multiples. Il se dit que j’étais prescrite aux Rois lorsqu’ils étaient malades.

    Je suis surtout très riche en protéines (1,94 g pour 100 g) et en glucides (5,79 g pour 100 g).  Je contiens également des sels minéraux, des vitamines A, B1, B2, B3, B6 et des acides aminés.

    On m’attribue des vertus purgatives, diurétiques, toniques, fébrifuges et laxatives.

    Il se dit aussi que je possède des propriétés antidépressives car je contiens du carotène, qui augmente la sérotonine.

    J’aide aussi à combattre l’anémie et je retarde l’ostéoporose.

    Et mon dernier atout, mais pas des moindres : je suis en tête du classement [1] des aliments les plus riches en magnésium avec 609 mg pour 100 g d’épices.

     

    Le saviez-vous ?

     

    Il est de tradition en Égypte de consommer un plat de Molokheya, le 1er jour du calendrier Musulman. C’est l’assurance d’une année prospère.

    De même, compte tenu de ma couleur verte, on me consomme surtout les jours de fête en Tunisie, car on me prête des vertus porte-bonheur.

    Dernier point. Vous êtes-vous demandé comment étaient obtenues les pâtes vertes ? Eh bien, c’est parce que l’on m’y a mise sous forme de poudre.

     

    [1] https://docteurbonnebouffe.com/aliments-plus-riches-magnesium/

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :