Anis vert en grains Agrandir l'image

Anis vert en grains

Neuf

Vente d'Anis vert en grains au poids, en sachet refermable. L'anis vert est l'une des plus anciennes épices consommées. Célèbre dans le pain d'épices, venez découvrir comment l'utiliser dans la cuisine de tous les jours!

Plus de détails

10 Produits en stock

2,30 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 32 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 32 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,32 €.


  • Je suis une épice très particulière, et dans beaucoup de cuisines du monde, j’ai trouvé ma place sans aucune difficulté. En France, il est vrai que quand on pense « anis », on pense « anisette » en général, et « Pastis », en particulier. Je rentre, en effet, dans la préparation de ces boissons qui ont une place importante dans la mémoire collective, et ce, grâce à Marcel Pagnol. Mais je participe à de nombreuses autres préparations, comme le pain d’épices, par exemple. J’ai, également, de nombreuses vertus médicinales que je vais vous faire découvrir.

     

    Présentation de l’anis vert

    Mon nom scientifique est anisum vulgare. Je suis issu d’une plante de la famille des apiacées, tout comme l’aneth, le cumin, le fenouil et la coriandre. Ma plante est cultivée pour ses feuilles et mes graines qui sont gris-vert et très parfumées.

    Vous me trouverez, ici, conditionné en poudre ou en graines.

     

    L’histoire de l’anis vert

    Je suis utilisé depuis des millénaires, et raconter toute mon histoire serait long et fastidieux. En voici un petit condensé.

    Je suis originaire de l’est du bassin méditerranéen, mais je vais très vite me diffuser tout autour de la Méditerranée. On trouve ma trace dans un traité médical de 1550 av. J.-C..

    Pline l’ancien et Pythagore vantent aussi mes bienfaits contre l’insomnie, la digestion et j’en passe.

    On trouve aussi ma trace en Chine, mais aussi en Inde ou je fais partie, encore aujourd’hui, du mélange d’épices que l’on offre aux convives en fin de repas pour faciliter la digestion.

    Charlemagne a ordonné mon usage dans tout l’empire, tout en sachant que compte tenu de mon prix, cela ne pourrait concerner que les nobles et quelques prélats.

    Comme nous l’avons vu en introduction, mon histoire est particulière en France, et est surtout synonyme de soleil, de cigales, de l’accent chantant de la Provence et des vacances.

     

    Les saveurs de l’anis vert

    Mon odeur est très puissante, plus puissante que mon goût plus frais et sucré. Certains me trouvent plus subtil que l’anis étoilé, d’autres, que je suis facilement remplaçable par la badiane. Et là, moi je crie : hérésie ! Déjà, car l’anis étoilé est l’autre nom de la badiane, ensuite car, je suis unique !

     

    L’utilisation de l’anis vert en cuisine

    En fait, en cuisine, on m’adore ou on me déteste. Souvent, heureusement, mon utilisation se fait très discrète, et je suis surtout là, pour accompagner ou renforcer certaines saveurs dans les plats.

    On peut toutefois m’utiliser tant dans des préparations de plats salés que sucrés.

    J’accompagne, par exemple très bien, les légumes, les asperges en particulier. Et si vous aimez les carottes au cumin, je peux apporter une note sucrée très agréable en bouche. Pour les poissons aussi, mais toujours avec parcimonie.

    Dans la cuisine indienne, je rentre dans la préparation des currys.

    L’été, vous pouvez me saupoudrer sur vos salades, sur vos fromages frais, de chèvre, en particulier.

     

    En pâtisserie, je suis l’une des épices importantes qui entrent dans la réalisation des pains d‘épices. En Corse, vous pourrez goûter à un petit biscuit le « Canistrelli ».

    Sinon, on m’utilise beaucoup pour aromatiser les riz au lait, les pannacottas et même la crème anglaise.

    Si vous aimez préparer des brioches, essayez la Mouna, une brioche espagnole préparée pour célébrer les Pâques et dans laquelle on ajoute de la fleur d’oranger, des zestes d’agrumes et un peu d'anis en graines.

     

    Les bienfaits de l’anis vert

    Ma graine a longtemps été considérée comme aphrodisiaque, mais on sait aujourd’hui que ce n’est pas vrai. En revanche, et comme l’ont très bien compris les Indiens, je suis parfait pour faciliter les digestions difficiles, il suffit de mâchouiller une petite poignée de mes graines, et comme, en plus, je suis aussi excellent contre la mauvaise haleine, vous ferez ainsi d’une pierre deux coups !

    Je suis aussi, paraît-il, excellent contre la toux. C’est vrai que l’on me retrouve très souvent dans la composition de bonbons et de sirops. Préparez une infusion, et associez-moi avec du miel, c’est délicieux et réparateur.

     

    Le saviez-vous ?

    Le roi Édouard 1er d’Angleterre, mal conseillé, décréta au XIVe siècle que j’étais une drogue. Les marchands devaient donc payer des taxes si élevées pour continuer à me vendre que je devins une denrée très précieuse. Mon prix avoisina, alors, celui de l’or !

     

     

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :