Sauge Agrandir l'image

Sauge

Neuf

Vente de sauge au poids, en sachet refermable. Herbe aromatique par excellence, vous pourrez l'utiliser pour agrémenter tous vos plats : pommes de terre, haricot, viandes rouges, volailles, gibiers...

Plus de détails

10 Produits en stock

3,20 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 27 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 27 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,27 €.


  • Connaissez-vous le dicton : « Qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin ? » Eh bien, c’est vrai. Mon histoire est très liée à celle de la médecine, tant on m’attribue de vertus. Déjà mon nom, qui provient du mot latin « salvare » qui signifie « sauver ». Célèbre pour mes vertus médicinales, je fais surtout partie des herbes aromatiques qu’il faut impérativement avoir à disposition dans sa cuisine. Voyons tout cela.

     

    Fiche d’identité de la sauge

    Je suis issue d’une plante, un sous-arbrisseau, de la famille des Lamiacées qui mesure entre 30 et 50 cm de hauteur, et qui fleurit en juin. En cuisine, ce sont ses feuilles duveteuses, oblongues et rugueuses (moi) qui sont utilisées, et que vous trouverez, ici, séchées et broyées. Et au cas où vous ne le savez pas, sachez que sous ma forme séchée, mes arômes sont plus marqués que sous ma forme fraîche. J’ai, selon les sources entre 700 et 900 sœurs... Moi, je suis la salvia officinalis, la sauge officinale.

     

    L’histoire de la sauge

    Trouver mes véritables origines et répertorier mes multiples usages relèvent de l'impossible. Ce qui est sûr, c’est que je suis connue depuis des millénaires. Quelles que soient les époques, on parle de mes vertus. Il se dit que les Romains et les Grecs m'utilisaient, entre autres, comme remède contre les morsures de serpent. J’ai longtemps été brûlée pour chasser les mauvais esprits. Charlemagne a imposé ma culture. Au Moyen-Âge, j'étais réputée pour soigner tous les maux. J’étais la boisson préférée de Louis XIV qui a vécu très vieux pour l’époque. J’ai ainsi traversé le temps. Et je n’ai pas dit mon dernier mot !

     

    L’utilisation de la sauge en cuisine

    Comme beaucoup de plantes aromatiques, je me marie avec quasiment tous les plats surtout si vous appréciez mon goût. On décrit mes arômes comme étant un peu amères et camphrés, mais ne vous fiez pas à ces mots qui ne me valorisent pas. Le mieux est de vous faire votre propre opinion !

    D’ailleurs, on me recommande pour parfumer les viandes. Notamment le gibier. Et si vous m’appréciez, n’hésitez pas à m’introduire dans vos farces ou dans la confection de boulettes de viande.

    En fait, je fais partie des ingrédients de nombreuses recettes : risotto, saltimbocca, haricots blancs, pizza, ravioles, bref vous n’avez que l’embarras du choix.

    Compte tenu de mes propriétés digestives, il est également conseillé de me faire une place dans la préparation de vos plats plutôt gras.

    J’aromatise également des vinaigres, des huiles, le beurre et certains alcools. Connaissez-vous la liqueur de sauge ? À ce propos, sans proprement parler de liqueur, rendez-vous à la rubrique, le saviez-vous…

    Je suis également une vedette en Provence, puisque je suis un ingrédient incontournable de l’aïgo-boulido, cette fameuse soupe détox, composée d’eau et d’ail dans laquelle on trempe des tranches de pain sec ou rassis. Un incontournable pour les lendemains de fête un peu difficiles…

     

    Les bienfaits de la sauge pour la santé

    Vous l’aurez compris, je suis depuis la nuit des temps, considérée comme un remède miracle. Je suis une encyclopédie à moi toute seule, tant j’ai de vertus. J’interviens d’ailleurs dans une multitude de « recettes de grand-mère ».

    Je possède des propriétés toniques, digestives, antivirales et antiseptiques.

    Et comme mon cousin le romarin, je suis très riche en antioxydants, ce qui me confère des propriétés tonifiantes et anti-asthéniques. On me conseille d’ailleurs en cas de baisse de forme ou de déprime passagère.

    Je suis également riche en œstrogènes. Ce qui me confère quelques vertus pour réguler la transpiration excessive ou pour atténuer les désagréments de la ménopause. Mais attention, à l’inverse, je dois être utilisée avec modération chez la femme enceinte ou qui allaite.

     

    Le saviez-vous ?

     

    • Parmi les 700 espèces de sauge, la salvia divinorum possède des effets hallucinogènes. Bien sûr, vous n’en trouverez pas sur ce site… Mais vous pouvez toujours envisager un voyage au Mexique.

     

    Et voici deux recettes de grand-mère :

    • Si vous commencez à avoir des signes de calvitie, voici un petit mélange qui stimule la pousse des cheveux. Faites macérer pendant 10 jours, 50 g de feuilles de sauge séchées dans un demi-litre d’alcool fort de type rhum ou vodka et massez-vous le cuir chevelu avec cette potion magique.
    • Si vous souffrez d’herpès labial, appliquez de la sauge sur votre herpès. Ce sera tout aussi efficace que les médicaments à base d’acyclovir.

     

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

16 autres produits dans la même catégorie :