Romarin entier Agrandir l'image

Romarin entier

Neuf

Vente de Romarin au poids et en sachet refermable. Que se soit pour vos grillades, ratatouilles ou autres, l'incroyable saveur du Romarin vous rapellera vos vacances ensoleillées. 

Plus de détails

10 Produits en stock

2,00 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner 3 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 3 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,06 €.


Basé sur 3 avis

Voir les avis
  • Savez-vous que j’ai un autre nom ? Beaucoup plus joli ! En fait, je m’appelle « Rose de la mer » (Rosmarinus officinalis). Tout le monde me connaît. En effet, je suis très consommé en cuisine pour mon empreinte aromatique très puissante.

     

    Présentation du romarin

    Je suis une herbe aromatique vivace qui fait partie de la famille des Lamiacées (ou labiées) tout comme le thym, le basilic, l’origan, la sarriette, la sauge ou encore la marjolaine. Vous pouvez me trouver sous trois variétés : Officinalis camphré, Officinalis à cinéole et Officinalis à verbénone.

    Je suis ce que l’on appelle un arbrisseau aromatique. Bien arrosé, je peux atteindre 2 m de hauteur. J’aime me dorer au soleil, c’est pourquoi on me trouve surtout dans le bassin méditerranéen. On rapporte que je suis originaire de Tunisie et du Maroc.

    Ce sont mes feuilles et mes fleurs violettes qui sont le plus exploitées. Je fleuris de février à mai. Et mon principal atout, c’est que mes feuilles sont persistantes. Je suis donc disponible toute l’année. Plus longues que larges, mes feuilles sont d’une jolie couleur vert sombre sur leur face supérieure et plutôt d’une couleur blanchâtre sur le dessous. 

    En provençal, on me surnomme l’« encensier » en référence à l’encens qui comme moi à une odeur forte.

     

    La petite histoire du romarin

    Je suis célèbre depuis fort longtemps et vénéré depuis lAntiquité ! On a trouvé de mes rameaux dans les tombes égyptiennes. En effet, les Égyptiens m’utilisaient beaucoup et notamment dans les cérémonies d’embaumement. Chez les Romains, j’étais sacré. On me tressait en forme de couronnes qui étaient portées par les femmes lors des cérémonies (religieuses, funéraires, etc.). J’étais symbole damour et de fidélité, les mariés portaient une couronne de romarin lors de leur cérémonie.

    On m’accordait des pouvoirs protecteurs. Il était de tradition de me mettre sous l’oreiller pour chasser les mauvais esprits.

    Chez les chrétiens, je suis associé à la Vierge Marie.

    Une légende raconte aussi que j’ai redonné à la reine de Hongrie qui était paralytique, en 1378, une nouvelle jeunesse qui lui permit d’épouser, à 72 ans, le roi de Pologne.

    Au XIVe siècle, je fais mon entrée en parfumerie, sous l’appellation « d’eau de Hongrie », un véritable élixir de jouvence. Mme de Maintenon et Mme de Sévigné ne pouvaient pas se passer de moi.

     

    Utilisation culinaire du romarin

    Je suis une herbe condimentaire, qui supporte assez bien les fortes chaleurs, vous pouvez donc m’ajouter pendant la cuisson de vos plats. Sachez cependant que plus je passe de temps sur le feu, plus mon goût sera prononcé.

    Mon goût est assez fort, veillez donc à m’utiliser avec parcimonie et à goûter votre plat lors de la réalisation de vos préparations culinaires.

    N’hésitez pas à me glisser dans votre huile dolive ou dans du vinaigre pour les parfumer. Cela donnera un goût remarquable à vos salades composées.

    Je fais partie des herbes de Provence tout comme d’autres herbes aromatiques à savoir, la sauge, le thym, le basilic, la marjolaine, le cerfeuil, mais aussi l’estragon, un mélange très prisé de la cuisine méditerranéenne.

    Vous pouvez également me retrouver dans d’autres mélanges d’épices comme le bouquet garni. De plus, je me marie avec des épices et aromates comme la cannelle, le piment et l’ail.

     

    Dans les viandes et les poissons         

    Bien sûr, je suis en été, l’épice incontournable pour les barbecues ! Saupoudrez-moi tel quel sur vos grillades, ou utilisez-moi sous la forme de marinades, vos grillades en seront d’autant meilleures. Voici une petite recette de marinade.

    Recette de la marinade romarin - citron

    • 3 cuillères à soupe de jus de citron
    • 8 cuillères à soupe d’huile d’olive
    • 1 cuillère à soupe de romarin

    N’hésitez pas non plus à m’associer à vos rôtis, volailles, viandes et poissons comme le bœuf, le gibier, le lapin, le porc, le veau, le poulet, l’agneau, les papillotes, un filet de dorade, etc.

     

    Avec les légumes, les féculents et les pâtes

    C’est simple, je m’accorde avec tous les légumes ! Tomates, petits pois, épinards, carottes, etc. Je les sublime tous sans exception ! N’oubliez pas la ratatouille.

    Infusez-moi dans tous vos plats en sauce, soupes, potages, ou dans vos ragoûts.

    En fait, vous pouvez me saupoudrer sur quasiment tous les plats y compris les gratins, quiches et tartes surtout lorsque je suis accompagné de parmesan.

    Je parfume le riz et les pommes de terre poêlées.

    Petite astuce : laissez-moi infuser dans l’eau des pâtes pour les parfumer.

     

    Dans le sel

    On m’utilise également pour aromatiser certains sels, et notamment le sel de Guérande.

     

    Dans les préparations sucrées

    Certains m’utilisent en infusion dans les desserts, et notamment dans les compotes ou les confitures. Je me marie parfaitement avec l’abricot, l’ananas, les agrumes, la figue et la pêche. De manière générale, dans les desserts fruités comme les gâteaux, glaces, coulis et les tartes. On me trouve aussi de plus en plus dans les chocolats aux épices, qui sont très à la mode, mais aussi dans les mousses, crèmes, flans ou gâteaux au chocolat.

     

    Dans les boissons

    Infusez-moi avec du citron et du thym et vous obtiendrez une délicieuse boisson détox ! Certains m’apprécient simplement dans des infusions avec un peu de miel et de citron.

    Enfin, pour que je conserve mes saveurs, il est important de me placer dans un récipient hermétique (pot, bocal), à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

     

    Le saviez-vous ?

    Si vous souhaitez chasser le mauvais esprit, vous pouvez me mettre sous votre oreiller. Plus concrètement, il est connu et reconnu que le romarin éloigne les mites du linge. Déposez-moi dans votre dressing.

    N’ajoutez pas trop de sel, lorsque vous m’utilisez. Je possède à moi seul des propriétés salantes.

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
1
4★
2
5★
9.4/10


Basé sur 3 avis

  • Michèle S.
    Publié le 15/11/2021 à 16:03 (Date de commande : 31/10/2021)
    5

    ok

  • Laurence J.
    Publié le 10/10/2021 à 16:56 (Date de commande : 24/09/2021)
    4

    Ras

  • Philippe T.
    Publié le 08/09/2020 à 17:11 (Date de commande : 26/08/2020)
    5

    Ok



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

16 autres produits dans la même catégorie :