Marjolaine Agrandir l'image

Marjolaine

Neuf

Vente de Marjolaine, au poids et en sachet refermable. La marjolaine ou Origan des jardins se marie parfaitement avec les haricots verts, les pommes de terre et les viandes mijotées...

Plus de détails

9 Produits en stock

2,50 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 23 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 23 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,23 €.


  • Je ne suis pas l’épice à laquelle on pense en premier, et pourtant je gagne vraiment à être connue ! On me confond souvent avec l’origan, alors que j’ai un goût beaucoup plus subtil que lui. En tout cas, de nombreux grands chefs font appel à mes arômes, et j’en suis très flattée. Alors, il ne tient qu’à vous d’en faire de même.

     

    Fiche d’identité de la marjolaine

    Mon nom savant est Origanum majorana. J’appartiens à la famille des Lamiacées.

    Je suis une plante (qui fleurit) pouvant mesurer jusqu’à 60 cm de hauteur. Frottez-moi dans vos mains… je dégage une odeur intense et particulièrement agréable, à la fois âpre et sucrée.

    Comme beaucoup de plantes aromatiques, je suis non seulement utilisée en cuisine, mais aussi en phytothérapie.

     

    La petite histoire de la marjolaine

    Certains rapportent que je suis originaire d’Asie, d’autres m’associent à Chypre et à la Turquie.

    Quoi qu’il en soit, je suis connue depuis fort longtemps ! Pour les Grecs et les Romains, j’étais symbole de bonheur. Mais ce sont les Romains qui ont découvert mes vertus médicinales notamment celles d’apaiser les maux d’estomac. Dioscoride, un médecin romain, m’a citée dans un ouvrage : « De materia medica ».

    D’après ce qu’il se dit, on me cultive en France, depuis le XVIe siècle. Aujourd’hui, on me cultive un peu partout, mais je suis surtout importée des pays Balkans.

     

    L’utilisation de la marjolaine en cuisine

    Ce sont essentiellement mes feuilles que l’on utilise fraîches ou séchées. J’ai la chance de conserver tous mes arômes, même séchée. Je suis souvent utilisée seule, mais on me trouve aussi dans de nombreux mélanges  (mélange spécial grillade, mélange provençal, mélange barbecue…).

    Mais disons-le d’emblée, je ne supporte pas trop la cuisson. Aussi, introduisez-moi dans vos préparations en toute fin de cuisson.

    Comme mes cousins le thym, l’estragon, la sarriette, la sauge et le romarin, je suis idéale pour accompagner les légumes tels que l’aubergine, les courgettes et la courge.

    Si vous voulez donner une note subtile à vos ragoûts, daubes, soupes… saupoudrez-moi en fin de cuisson ! Vous ne le regretterez pas.

    Pour ceux qui trouvent l’origan trop parfumé pour les pizzas, je peux aisément le remplacer. Je fais d’ailleurs partie des aromates pour pizzas.

    Mes viandes préférées sont le porc, le veau et surtout l’agneau. Et bien sûr, en été, pensez à moi pour vos barbecues.

    Vous pouvez également m’utiliser pour aromatiser le sel. Mais dans ce cas, ce sont plutôt mes fleurs qu’il faut utiliser.

    Et pour finir, je vais vous révéler un secret. Avez-vous déjà goûté à l’huile aromatisée à la Marjolaine ? Laissez-moi macérer dans de l’huile d’olive deux ou trois semaines. (20 g pour 1 litre d’huile d’olive). Introduisez ensuite quelques gouttes de cette huile si subtilement parfumée dans de la purée maison ! Un régal.

     

    Les bienfaits de la marjolaine sur la santé

    C’est depuis la nuit des temps que l’on m’utilise comme une plante médicinale.

    En cataplasme, je suis un excellent antiseptique interne comme externe. Et, je contiens, entre autres, 20 composés antioxydants qui sont reconnus pour retarder le vieillissement et préserver la peau.

    Mais ce sont surtout mes propriétés antispasmodiques et digestives qui sont les plus reconnues.

    Il se dit aussi que j’agis sur le système nerveux sympathique, ce qui me confère quelques effets pour lutter contre les insomnies. Je possède également des vertus pour atténuer les migraines.

    En tout cas, pour profiter de toutes mes vertus, je vous conseille de me boire sous la forme d’infusion. Pour ce faire, faites infuser 10 g de mes feuilles séchées dans un litre d’eau bouillante. Filtrez et régalez-vous.

     

    Le saviez-vous ?

    Aphrodite, déesse de l’amour et de la sexualité, dans la mythologie grecque, m’utilisait pour confectionner des philtres d’amour. À bon entendeur… !

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

16 autres produits dans la même catégorie :