Estragon entier Agrandir l'image

Estragon entier

Neuf

Vente d'Estragon entier au poids, en sachet refermable. Il donne une saveur particulière aux mayonnaises, sauces rémoulade, salades vertes.

Plus de détails

4 Produits

3,60 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 18 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 18 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,18 €.


  • Si l’on a depuis toujours érigé le laurier en feuilles au rang de roi des aromates, on peut facilement me discerner le titre de prince tant j’ai su charmer les plus fins et délicats palais de ce monde.

     

     

    Description de l'Estragon entier 

    Contrairement à la plupart des aromates, je ne suis pas originaire du bassin méditerranéen mais de Sibérie et d’Asie du Sud, même si j’y suis désormais très largement implanté.

    Tout comme le chardon, le pissenlit et la stevia, j’appartiens à la famille des astéracées. Et pour beaucoup, je suis connu sous le nom d’herbe-dragon, de dragonne, de gardon,  de serpentine ou encore de fargon.

    Petite plante voisine des absinthes, je suis l’estragon, un arbrisseau vivace qui peut mesurer de 50 à 150 cm de hauteur. Mes feuilles lancéolées sont vertes, étroites et charnues et mes petites fleurs sont blanchâtres voire jaunâtres. Petite particularité, mes fleurs ne donnant pas de graines, c’est grâce à la division de mes touffes que je me multiplie. On récolte mes branches entières de mai jusqu’à l’automne, avant la floraison, pour être ensuite séchées à l’ombre à une température inférieure à 35° C.

    Nul ne serait se passer de moi tant je suis utile à l’art médicinal comme à l’art culinaire.

     

     

    La petite histoire de l'Estragon entier 

    Une légende gréco-romaine voudrait que mon appellation d’herbe-dragon s’explique par le fait que ma racine rappelait par sa forme, le fameux dragon marin qui causa la mort d’Hippolyte, fils de Thésée.

    Ceci vient rappeler la controverse de mon origine. Car si pour certains, je fus rapportée d’Orient par les croisés, pour d’autres en revanche je proviendrais de Russie et d’Asie septentrionale. Cette seconde hypothèse est plus probable si l’on considère que le Dragantea (nom carolingien de l’estragon) de l’édit de Charlemagne ne devait pas manquer dans les jardins commandés par ce dernier.

    Une chose est sûre, ce sont les arabes qui ont eu la primeur de me connaître en premier. Sous le nom de « tarkhoun », je jouissais des faveurs de bien des médecins.

    Bien qu’ayant été tardivement introduit en Europe vers le 12ème siècle, ma renommée parmi les plantes potagères n’en reste pas moins fulgurante et impressionnante.

     

     

    Utilisation culinaire de l'Estragon entier

    Le simple frottement de mes feuilles suffit à révéler mon odeur aromatique et ma saveur pénétrante. C’est donc tout naturellement que je jouis d’un prestige tout particulier dans le monde des aromates, un statut incontestablement mérité.

    Condiment aromatique complet, je peux sans complexe remplacer à pieds levé le sel et le poivre et le vinaigre.

    En cuisine, on utilise aussi bien  mes feuilles d’estragon fraîches ou séchées.

    Ainsi, je relève subtilement  la fadeur et donne une saveur épicée toute particulière à notre délicate et délicieuse cuisine française et notamment aux mayonnaises, sauces rémoulade, sauces béarnaises et salades vertes.

    J’entre également dans la composition des bouquets garnis et des fines herbes où je me marie à merveille notamment avec le cerfeuil ou encore la ciboulette.

    Je prends également mes responsabilités dans la préparation du gigot pour lequel mon parfum subtil et puissant se décuple en garnissant la souris de quelques-uns de mes brins d’estragon entier.

    Ajouté à un beurre fondu, je me marie aussi parfaitement avec un poisson comme l’anguille ou des pommes de terre vapeur. Ajouté à quelques graines de moutarde et de coriandre, je parfume les conserves de cornichons ou de molossols (concombres à la russe).

    Pour la petite histoire, en Inde mélangé à du fenouil, je fus l’une des boissons préférées des maharadjas.

     

     

    Bienfaits de l'Estragon pour la santé

    Je dois mes vertus thérapeutiques à l’huile essentielle piquante et à l’odeur anisée que je renferme, à savoir un doux mélange composé d’estrargol et de terpènes. Celui-ci me confère un large éventail d’actions. Plante diurétique, j’aide à lutter contre la rétention d’eau. Plante apéritive, je stimule l’appétit. On me confère bien d’autres propriétés telles que tonique, antiseptique notamment pour les douleurs dentaires, vermifuge, stomachique (facilitant la digestion) ou encore emménagogue (favorisant et régularisant les menstruations).

    Je prends donc tous mon sens dans les cas d’anorexies, dyspepsies, dysménorrhées, coliques, parasites intestinaux et bien d’autres…

    Vous pouvez ainsi me consommer en infusion  (25 à 30g par litre) après les repas et ce, 3 à 4 fois par jour. Autre possibilité, me prendre sous forme d’estragon entier que vous viendrez hacher puis mettre à  macérer pendant 1h dans un peu de vin blanc. Et après filtrage, vous pourrez me consommer sous forme d’un verre avant les repas.

    Bon à savoir : pour les personnes souffrant de maladie cardiaque, d’obésité ou astreinte à un régime sans sel, sachez que je suis une excellente alternative au sel. Attention, il est déconseillé de m’utiliser pendant une grossesse.

     

     

    Chiffres clés de l'Estragon

    Pas de chiffre communiqué sur sa production.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

16 autres produits dans la même catégorie :