Paprika Agrandir l'image

Paprika

Neuf

Vente de paprika, poids au choix et en sachet refermable. Incontournable des cuisines hongroises et espagnoles, je suis réputé pour ma couleur rouge et mon goût non piquant mais très aromatique. Je suis une véritable épice passe-partout : légumes, viandes, poissons, soupes…rien ne me résiste !

Plus de détails

3 Produits en stock

2,60 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner 9 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 9 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,18 €.


Basé sur 36 avis

Voir les avis
  • Description du paprika

    Je suis une épice de couleur rouge brique très familière en Occident, particulièrement en Espagne et en Hongrie.

    Je me présente sous la forme d’une poudre finement moulue, obtenue à partir des fruits de différents piments.

    De la famille des Solanaceae, je suis de l’espèce Capsicum annuum. Connu sous les petits noms de piment rouge, piment doux, poivre rouge, poivron rouge et de poivron, je suis bien évidemment le paprika.

    En tant que piment rouge, j’ai la spécificité de ne pas être piquant à tel point que je me retrouve en bas de l’échelle de Scoville, grâce à une faible note comprise entre 100 et 500. Un score très faible en comparaison avec le piment Habanero qui réalise un score de plus de 100 000 sur la même échelle. Cette note varie pour chaque piment en fonction de leur concentration en Capsaïcine, la molécule à l’origine du piquant du piment.

     

    Utilisation culinaire du paprika

    Je suis un piment rouge au goût sucré, légèrement amer et très aromatique. Contrairement à d’autres variétés de piments, mon piquant est doux.

    Ne me faites pas trop cuire sinon je perdrais en amertume, essayez de me saupoudrer en fin de cuisson ou directement dans les assiettes de vos convives pour profiter au mieux de mes arômes.

    En Hongrie, je parfume et colore de nombreux plats salés, des ragoûts de viande aux poissons, volailles et légumes, en passant par le fromage de chèvre et de brebis, les risottos et la crème fraîche.

    J’accompagne particulièrement bien le poisson et les crustacés. Je suis même l’un des ingrédients traditionnels de nombreux ragoûts de fruits de mer espagnols tels que la zarzuela. D’une manière générale pour parfumer et donner du piquant à vos plats, vous pouvez m’incorporer dans toutes vos recettes à base de légumes (tomate, aubergines, courgettes, haricots, carottes, céleri, chou-fleur, etc.), de viandes (bœuf, poulet, porc, canard, rôti, dinde, veau, etc.), de poissons (daurade, cabillaud, crevettes, thon, etc.), mais aussi sur vos grillades, omelettes, salades et sauces (mayonnaise, moutarde, sauce tomate, sauce blanche, etc.).

    Dans la cuisine traditionnelle française, on me retrouve dans les préparations dites à la zingara, à l’autrichienne, à la hongroise et à l’archiduc.

    Venez me découvrir dans une délicieuse recette de goulasch à la hongroise, une recette d’épaule d’agneau à la marocaine et dans bien d’autres recettes sur le blog d’épices du monde.

    Je suis en outre très présent dans la cuisine maghrébine, espagnole, portugaise et asiatique.

    Pour varier les plaisirs, vous pouvez aussi me remplacer par le piment niora qui est cultivée en Espagne et dont le goût est assez similaire. Et pour un assaisonnement de qualité qui ravira vos papilles, vous pouvez m’associer avec de nombreux condiments comme avec du piment, des épices comme l’ail, la muscade, la cannelle, le cumin, le carvi, des herbes aromatiques comme la ciboulette, les oignons, mais aussi avec des sels aromatisés.

    Je suis également utilisé pour mon rôle de colorant alimentaire naturel en lieu et place des graines de rocou en vente ici également. Ma couleur rouge me permet entre autres de me retrouver dans la composition de la sauce barbecue, mais aussi dans certaines sauces tomate faites maison.

    Afin de profiter le plus longtemps possible de mes sauveurs, il est conseillé de me conserver dans un récipient hermétique, à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité.

     

    La petite histoire du paprika

    Incontournable de la cuisine hongroise et espagnole, je suis un poivron originaire d’Amérique du Sud. Cultivé depuis des milliers d’années avant J.C, des traces de mon utilisation en tant que condiment et comme monnaie d’échange ont été retrouvées chez les Mayas et les Aztèques. On doit ma présence en Europe aux colons espagnols et notamment à Christophe Colomb qui m’importa au XVII° siècle. Malgré cela, c’est en Hongrie que je suis le plus entré dans les habitudes culinaires. À l’origine, cet engouement pour moi vient de mon prix assez bas en comparaison à celui des autres épices que l’on pouvait retrouver en Hongrie. Cet engouement à aujourd’hui continué et je suis consommé en grande quantité par toutes les classes sociales hongroises.

    Mon histoire est évidemment liée à celle des piments, car je suis un piment doux, mais un piment quand même.

    C’est en Espagne que l’on retrouve un proche cousin à moi, le Paprika fumé en vente ici.

    Si c’est en Hongrie que les conditions de ma culture sont les plus favorables et que l’on me considère comme le meilleur, c’est bien les Espagnols mes plus grands fans.

     

    Chiffres clés du paprika

    Aucun chiffre communiqué.

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
1
2★
0
3★
7
4★
28
5★
9.4/10


Basé sur 36 avis

  • 5

    Paprika très bon

  • 5

    d'accord

  • 5

    TB

  • 5

    Donne bien le goût associé avec du piment et du poivre

  • 5

    Parfait

  • 5

    Super !

  • 4

    beau produit

  • 4

    différent du mien mais très bon

  • 4

    très bien

  • 5

    Bien



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

21 autres produits dans la même catégorie :

Traçabilité