Poivre de Penja noir Agrandir l'image

Poivre de Penja noir

Neuf

Vente de poivre de Penja noir, au poids, en sachet refermable. Le poivre de Penja noir s'accorde avec des viandes rouges, volailles, fruits de mer, poêlée de légume ou de champignon.

Plus de détails

13 Produits en stock

4,50 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 54 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 54 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,54 €.


  • Je suis né au siècle dernier de la volonté d’un homme, Antoine Decré, un planteur de bananes de la région de Penja au Cameroun, de planter sur ces terres volcaniques qu’il connaissait bien des lianes de Piper Nigrum importées d’Inde.

    Si mon nom de poivre de Penja, ne vous interpelle pas, vous avez peut-être entendu parlé de moi sous le nom de poivre des oiseaux de Penja ou poivre du moungo.

     

    Présentation du poivre de Penja

    On me récolte vert ou à maturité pour produire des poivres noirs ou blancs (et des dérivés).

     

    • Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le poivre blanc est issu de fruits arrivés à maturité, le noir est issu de fruits encore verts.

     

    Ma récolte se fait toujours de manière traditionnelle, à la main, grappe par grappe, une fois par an à partir du mois de février et durant deux mois. Il est impératif que ma récolte se termine avant la saison des pluies au mois d'avril. Les méthodes de nettoyage, de séchage et de triage n’ont pas changé depuis ma naissance. Ce sont les femmes qui sélectionnent mes grains quasiment un par un. C’est ce qui fait que je reste encore, aujourd’hui, un poivre assez rare. D'ailleurs, on estime ma production annuelle à 40 tonnes, à titre de comparaison, le Vietnam produit 140 000 tonnes de poivre. 

     

    Histoire du poivre de Penja

    On dit que j’aurais plus de 4 000 ans. Les premières lianes de poivre seraient apparues à l’état sauvage à cette période sur la côte de Malabar en Inde. C’est cette naissance indienne qui explique en partie l’origine de mon nom qui provient du sanskrit « pippali » et du latin « piper ».

    Mais comme nous l'avons vu plus haut, j'ai été implanté au Cameroun au siècle dernier, dans les années 1930.

    Je suis le deuxième poivre, après le poivre de Kampot à avoir obtenu l’IGP (Indication Géographique Protégée).

    Ma réputation auprès des restaurants les plus réputés du monde n’a pas tardé, et des chefs comme Christophe Aribert ou Georges Blanc ont commencé à m’utiliser pour parfumer leurs plats et y apporter de la puissance ou des nuances boisées très subtiles en fonction des différents types de maturité choisis.

     

    Les saveurs du poivre du Penja

    Au nez, on retrouve, dans le poivre de Penja noir des arômes puissants de camphre et d'encens, évoluant sur des notes aromatiques sauvages. En bouche, on retrouve une chaleur acidulée, chaude et mordante.

    Le poivre de penja blanc ou le mélange 3 Penja seront tous les deux plus subtil, je vous leur rendre visite pour en savoir plus.

     

     

    L’utilisation du poivre de Penja en cuisine

    Que je sois noir ou blanc, je ne dois jamais être cuit.

    Mon utilisation se fait en fin de cuisson, je participe à la signature d’un plat. Cuit, je perds quasiment toutes mes qualités gustatives au profit du piquant, ce qui n’a rien d’agréable en bouche.

    Je m’accorde aussi bien avec des viandes grillées qu’avec du poisson, et dans ma version noire je sais souligner avec élégance le mariage du canard et de la pêche, ou d’une belle brochette de gambas au riz pilaf.

     

    • N’hésitez pas à me marier avec des fruits, l’ananas par exemple, mais aussi les fraises.

     

    Si vous aimez le riz au lait, accompagnez-le de 500 g de fraises, préalablement coupées en quatre dans un saladier, auxquelles vous allez ajouter 3 cuillères à soupe de jus de citron, 50 g de sucre et 2 cuillérées à café de poivre blanc de Penja (ou dix tours de moulin). Filmez le tout et réservez au réfrigérateur pendant deux heures, une merveille !

     

    Les bienfaits du poivre de Penja pour la santé

    On me connaît de nombreuses vertus digestives, stimulantes et antiseptiques. Je permets de lutter contre les nausées, le manque d’appétit et la constipation.

    En cas de coupure, n’hésitez pas à me déposer sur la plaie, le sang cessera de couler et vous éviterez tout risque d’infection.

     

    Le saviez-vous ?

    Quand on parle du poivre blanc de Penja, certains l’appellent aussi le poivre des oiseaux de Penja. Malheureusement, à part le nom, cela n’a rien à voir avec le vrai poivre des oiseaux de Kampot au Cambodge. Ce dernier a la particularité d’être récolté par des oiseaux, les Yellow bulbul. Ils ingèrent les baies arrivées à maturité pour se délecter de leur pulpe et se débarrassent du noyau… le poivre. C’est ce procédé, tout à fait naturel, qui en fait le poivre le plus cher du monde.

     

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

4 autres produits dans la même catégorie :