Nouveau Thé vert nature Agrandir l'image

Thé vert nature

Neuf

Vente de Thé vert nature au poids, en sachet refermable. Grand classique des boissons chaudes, le thé vert est un très bon detoxifiant, à boire tel quel, nature, ou à aromatiser avec les épices de votre choix.

Plus de détails

15 Produits en stock

4,09 € TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner 49 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 49 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,49 €.


  • Une première légende fait débuter mon histoire en l’an 2737 av. J.-C. en Chine. On raconte que ce serait l’empereur Shennong qui m’aurait découvert. Mes ancêtres poussaient, à l’état sauvage, dans la région montagneuse du sud de la Chine, et alors qu’il faisait bouillir de l’eau pour se désaltérer à l’abri d’un arbre, quelques feuilles se seraient détachées et seraient tombées dans la jarre d’eau bouillante. Il aurait trouvé le breuvage si délicieux qu’il l’adopta. Bref, il découvrit le thé comme Newton découvrira quelque 4 millénaires plus tard la loi de la gravité en recevant une pomme sur la tête. Ici aussi beaucoup pensent que le récit de cette expérience a été quelque peu romancé. D’autres histoires sur le thé, plus ou moins véridiques sont à la hauteur de ma réputation et des enjeux que ma culture et mon commerce ont fait peser sur la petite et la grande histoire mondiale.

    Au fait, je suis l’une des boissons les plus bues au monde, après l’eau et avant le café !

     

    Présentation du thé vert nature

    Ce qui est intéressant, c’est la manière de me présenter qui a changé au fil des siècles. Je devais être facilement transportable en limitant autant que faire se peut ma dégradation tant physique que vertueuse. Bref, j’ai eu moi aussi mon âge de pierre, plutôt mon âge de brique d’ailleurs.

    Explication, mes feuilles étaient broyées et la poudre ainsi obtenue était compactée pour en faire des briques. On me mélangeait parfois avec du liquide, du sang, par exemple, pour obtenir des briques plus solides. Je précise que l’on est ici au IIe siècle avant notre ère. Ensuite, on émiettait les briques, puis on faisait griller la poudre obtenue pour la débarrasser des parasites comme des insectes, des vers, etc. On bouillait ensuite la poudre avec des grains de sel, du gingembre, de l’oignon. Le résultat était une sorte de potage épais que l’on se partageait.

    Vint ensuite la période de la poudre très fine obtenue grâce à une meule et que l’on battait dans de l’eau chaude. Il en résultait une mousse substantielle. Procédé très prisé et qui se pratique encore au Japon.

    Au XIVe siècle, l’empereur Hongwu, le premier de la dynastie Ming décida par décret que le thé ne serait plus livré à la cour en briques, mais en feuilles.

    C’est cette décision qui modifia radicalement la manière de préparer le thé. L’infusion des feuilles, telle que nous la connaissons, était née.

     

    Histoire du thé vert nature

    Avec tout ce que je vous ai déjà raconté plus haut, vous avez déjà compris que raconter mon histoire reviendrait à raconter l’histoire de l’humanité et des interactions entre pays. Mon commerce a représenté un enjeu incroyable, par exemple, entre l’Angleterre et la Hollande au XVIIe siècle. Mon histoire est aussi intimement liée à celle des explorateurs comme Marco Polo, aux grandes migrations, aux savoir-vivre dans différentes cultures aussi éloignées que celles du Japon et du Maroc, de la Chine et de l’Angleterre. Il suffit de se poser une question pour tirer un fil aux ramifications multiples. Par exemple, quand on pense au thé, on pense souvent au Japon, pourtant, le thé ne sera exporté au Japon qu’au XIIe siècle. Au Maroc, il faudra attendre la fin du XVIIe siècle et le Sultan Moulay Ismaïl.

     

    Les saveurs du thé vert nature

    Mes saveurs varient en fonction de mon temps d’infusion, plus il sera long, plus vous risquez d’avoir une amertume assez puissante en bouche au détriment du côté végétal qui prédomine habituellement. Attention, vous pouvez ajouter du lait ou du miel au breuvage, mais au risque de diminuer fortement les nombreux bienfaits que l’on me reconnaît.

     

    L’utilisation du thé vert nature en cuisine

    Il est important de respecter quelques règles pour me préparer et révéler mes saveurs, ainsi que pour conserver ma douceur sans risquer le trop d’amertume.

    Pour un litre d’eau à 80° C (pas 100° C comme on peut le penser), 10 à 13 g de thé suffisent. Le temps d’infusion idéal est de 3 à 4 min.

    Si vous aimez le riz au lait, essayez d’ajouter du thé vert dans le lait bouillant, une cuillérée à café pour un litre de lait.

     

    Les bienfaits du thé vert nature pour la santé

    Je suis utilisé depuis des milliers d’années en décoction ou en infusion comme boisson « santé » par de nombreuses cultures à travers le monde. Mes niveaux très élevés en antioxydants et en nutriments me rendent bénéfique pour l’organisme. Les différentes recherches démontrent que je peux aider à réduire le risque de certains cancers, prévenir les maladies cardio-vasculaires en régulant le poids et en baissant le niveau de cholestérol et aussi soutenir les fonctions cognitives.

    À la différence du thé noir, mes feuilles sont non fermentées, ce qui explique ma concentration plus élevée en antioxydants (aussi appelés les polyphénols). Ce sont ces derniers qui sont la clé de tous ces bienfaits.

     

    Le saviez-vous ?

    À la fin de la Seconde Guerre mondiale, tout manquait. Ne pouvant s’offrir des bas de soie, les jeunes femmes avaient trouvé un subterfuge. Elles utilisaient du thé, relativement bon marché et surtout colorant. Appliqué régulièrement, ce dernier donnait l’illusion que les jambes étaient gainées de soie. De plus, à l’aide d’un crayon, une complice dessinait la couture apparente du bas sur l’arrière de la jambe. So chic !

     

     

17 autres produits dans la même catégorie :