Piment Naga Agrandir l'image

Piment Naga

Neuf

Vente de piment naga, poids au choix, en sachet refermable. 

Plus de détails

10 Produits en stock

3,90 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner 9 points fidélité. Votre compte fidélité totalisera 9 points fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 0,18 €.


Basé sur 1 avis

Voir les avis
  • Déjà rien que mon nom fait frémir : le « Naga viper ». Et je le mérite amplement puisque j’ai longtemps été considéré comme le piment le plus fort du monde jusqu’à ce que le piment Carolina Reaper ne me détrône (en 2006). J’ai d’ailleurs obtenu, en 2011, ma petite place bien au chaud… dans le Guinness des Records. Eh oui ! Je ne suis pas n’importe qui ! Amateurs, passez votre chemin… Mais si vous voulez entrer dans la cour des Grands, vous êtes au bon endroit. Chaud devant !

     

    Fiche d’identité et histoire du piment Naga

    Je suis récolté au nord de l’Inde. En fait, je suis un piment hybride, issu d’un croisement entre deux des piments les plus forts du monde : Le Jolokia et le Trinidad. Je dois donc mon existence à un homme, un Anglais, Gerald Fowler, qui était un célèbre cultivateur de piments, et qui a eu cette idée de folle de croiser mes deux cousins.

    Je suis un fruit de couleur rouge vif qui mesure entre 6 cm et 8 cm, et je suis vendu ici sous ma forme entière séchée.

    Comme dit dans l’introduction, je suis classé au niveau 10, c’est-à-dire au maximum, sur l’échelle de scoville (j’atteins le score de 1 300 000 unités, voir la rubrique « le saviez-vous ? » pour les explications). Mais sachez aussi que ma force dépend également des conditions de ma culture. Plus les conditions seront chaudes et humides, plus mes fruits seront brûlants.

     

    Arôme et saveur du piment Naga

    On dit de mon arôme et de ma saveur (brûlante) qu’ils sont exceptionnels. Certains me trouvent (en dehors de mon piquant) une saveur fruitée, d’autres une saveur fumée.  À vous de vous faire votre propre idée, non ? Mais, bien sûr, soyez prudent. Je ne plaisante pas. Il faut me manier avec beaucoup de précautions. D’ailleurs lisez attentivement la rubrique suivante.

     

    Utilisation du piment Naga en cuisine

    Vous aurez compris que je ne conviens pas à toutes les bouches…

    Déjà, ON NE ME MANGE PAS TEL QUEL. Pour m’utiliser, il faut me faire infuser dans vos préparations.

    Il existe de nombreuses recettes culinaires où je trouve ma place… Il suffit d’aimer les plats épicés. L’une des plus célèbres est la recette des nems de poulet au piment de Naga.

    Je suis également idéal dans la préparation du chili con carne, des soupes et des marinades.

    Je relève, et c’est peu de le dire, aussi les poissons blancs, les risottos ou gaspachos.

    Mais ne l’oubliez pas, faites-moi infuser. Pour les dosages, il est impératif que vous vous fassiez votre propre expérience… en commençant par d’infimes doses.

    Compte tenu de ma puissance, je dois être consommé avec beaucoup de précautions. Et ce seront avant tout mes atouts culinaires que je vous conseille d’exploiter.

     

    Le saviez-vous ?

    Sur l’échelle de Scoville, le Naga Viper atteint 1 359 000 unités de Scoville. Mais savez-vous ce que cela signifie ? Eh bien, voilà la réponse : cela signifie qu’il faut diluer ce piment dans 1 359 000 fois son volume d’eau sucrée pour ne plus ressentir son goût piquant. À vos calculettes…

     

    Si vous êtes amateur de vodka, vous vous doutez que je me suis imposé comme l’ingrédient essentiel à la réalisation d’une vodka explosive. En revanche, si vous en consommez, lisez attentivement le message d’avertissement du producteur… À ne pas mettre entre toutes les bouches.

     

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
1
4★
0
5★
8/10


Basé sur 1 avis

  • Isabelle R.
    Publié le 02/07/2020 à 08:36 (Date de commande : 27/05/2020)
    4

    Pas encore essayé



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

21 autres produits dans la même catégorie :